aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Survivant de l'enfer

C'est peu dire que la conjugaison des verbes français est une difficulté. Il est déjà rare de trouver un natif, même instruit, capable de conjuguer à tous les temps un verbe régulier des deux premiers groupes, sans parler des conjugaisons farfelues du troisième groupe, des verbes polymorphes comme être ou aller, alors imaginez la difficulté pour un étranger apprenant la langue.

Cela dit, il existe en français des verbes défectifs, c'est à dire des verbes ne subsistant que dans un nombre réduit de conjugaison. Les verbes météorologique ne se conjuguent qu'à la troisième personne du singulier, pour l'évidente raison que personne ne "pleut". Ça arrive, c'est tout. Le verbe chaloir n'a qu'une conjugaison : il chaut (pour être précis, il ne se produit plus que dans l'expression "peu me chaut"). Certains verbes n'ont pas d'impératif, d'autres pas de passé simple, etc... En général, il s'agit de verbes vieillis, qui ne subsistent que sous une certaine forme dans des expressions figées. Certains de ces verbes sont tellement fossilisés qu'on a oublié jusqu'à leur nature de verbe. Par exemple, "méchant" est le participe présent du verbe méchoir, qu'on a oublié depuis belle lurette. Une liste >> est ici <<.

Toujours est-il que la cohorte de ces brontosaures est depuis peu rejointe par un verbe sans conjugaison aucune, un verbe invariable, appartenant donc à un improbable quatrième groupe verbal, le verbe ken (verlan de "niquer").
je ken
tu ken
il ken
on ken ("ken" n'appartenant pas au même régistre lexical le pronom "nous")
vous ken
ils ken
j'ai ken
je vais te ken bâtard

ex : " Bastien-André, il me serait loisible que l'on ken ce soir. "

Je trouve que c'est plutôt cool, si on considère que la cohorte des subjonctivismes oblatifs décuméraux cis-genrés qui orne si amoureusement les manuels de grammaire française sont pour la plupart des préciosités artificielles introduites dans la langue par des grammairiens frustrés sexuellement dans l'unique but de singer le latin de Ciceron.
Tags: textes divers, vie pratique
Subscribe

  • C'est parfois injuste

    La déposition du Christ Michelangelo Merisi dit le Caravage L'art est à l'inverse des autres professions, à savoir que les enragés, les…

  • Visite brève du Louvre

    Dimanche j'ai été au Louvre avec mon K3 et j'ai fait des photos. Le pape Léon XIII à la bataille de Sedan (par Le Nain) Autoportrait de…

  • Le musée extraordinaire !

    Dans le cadre de la mission pour la simplification de la culture, nous vous convions à une visite virtuelle du nouveau Musée Qu'il Est Facile. Venez…

  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 4 comments