aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Histoires du temps jadis

1993. Souvenez-vous, pour certains, c'était comme hier. Pour d'autres, cette lointaine époque a comme une saveur d'enfance. Pour d'autres enfin, c'est une de ces ères qu'ils n'ont pas vécues, situées quelque part entre les croisades et les dinosaures. En ces temps là, François Mitterrand était Président de la République. C'est le monsieur qui était Président avant Jacques Chirac. Celui d'avant Sarkozy. Qui a précédé Hollande. Le Premier Ministre était un certain Edouard Balladur. En ces temps là, en France, on payait en francs. Ce n'était pas une monnaie très forte, mais ça ne nous empêchait pas d'être la cinquième économie du monde. Quelques années après la chute du mur de Berlin, on s'étonnait un peu qu'un pays aussi communiste et aussi arriéré que la Chine nous soit récemment passé devant. Si on achetait un maillot de l'équipe de France de football (chez Adidas), on avait beau écarquiller les yeux, on n'y comptait pas la moindre étoile. Bref, c'était une autre époque, une autre civilisation. Mais déjà, dans les tréfonds humides d'obscurs souterrains, commençait à se tramer un événement qui allait à jamais bouleverser le cours des choses, en particulier pour les usagers des transports franciliens.

Les travaux Castor débutaient.

Il s'agissait, pour mémoire, de consolider les 5km de tunnel empruntés par le RER C, situés entre les gares d'Austerlitz et Orsay. Ces vénérables voies, en effet, prenaient l'eau, se fissuraient, et menaçaient ruine. On a donc courageusement fermé ladite ligne durant cinq semaines cet été là, profitant de ce que, comme chacun sait, en été, les Parisiens sont tous partis en vacances.

Comme personne n'a protesté, à part des pauvres, on a recommencé en 1994.

En 1995, on a eu un nouveau président, mais on a continué les travaux Castor.

Et en 1996.

En 1997, suite à une légère bourde de Chirac, Lionel Jospin devient Premier Ministre. Aucun impact sur le rythme des travaux Castor.

En 98, on a eu enfin la coupe du monde ! C'était le 21 juillet, et alors que le monde entier affluait dans notre belle capitale pour l'événement, la ligne C était alors fermée pour les travaux Castor.

Pareil (en moins festif) en 1999.

En 2000, on change de siècle (enfin, pas vraiment mais on s'en fout) en se disant que ça peut pas être pire et et sur les bords de la Seine, toujours les travaux Castor.

En 2001, pour la huitième année consécutive, la ligne C est fermée. A peine rouverte, des riverains excédés font sauter les tours du World Trade Center.

En 2002, Castor.

En 2003, Castor.

En 2004, Castor.

En 2005, la France rejette par voie référendaire le Traité Constitutionnel Européen, ainsi que la poursuite des travaux Castor. Sans effet, dans les deux cas.

En 2006, re-Castor.

En 2007, c'est au tour de Nicolas Sarkozy de prendre les rênes de la France. On va voir ce qu'on va voir !

En 2008, on voit toujours rien, ni dans le tunnel, ni ailleurs.

En 2009, la crise des subprimes impacte lourdement toutes les activités économiques, à l'exception des travaux Castor.

En 2010, on entame une nouvelle décennie en se disant que ça pourra pas être pire. Spoiler : si.

En 2011, Castor.

En 2012, enfin débarrassés de Sarkozy, nous voici enfin dotés de l'homme providentiel qui va sauver la France : François Hollande !

En 2013, Castor.

En 2014, on commence à voir apparaître les premiers écraseurs et les premiers égorgeurs de rue, des petits métiers voués à un grand avenir (et les castors creusent).

En 2015, nous sommes Charlie, machin, tout ça.

En 2016, Castor.

En 2017, Castor. Enfin, l'homme providentiel arrive qui va sauver la France : Emmanuel Macron !

En 2018, Castor. Ah, et on gagne la coupe du monde mais tout le monde s'en fout.

En 2019, tiens, Castor.

En 2020, on entame une nouvelle décennie en se disant que ça peut pas être pire, opinion qui ne dure que jusqu'à février. Pas de festival de Cannes, pas de Roland-Garros, pas de festival d'Avignon, pas de Tour de France, pas de 14-juillet, tout s'arrête, sauf bien sûr, les travaux Castor. A noter : l'effondrement d'une partie de ce fameux tunnel qu'on est supposé rénover depuis 27 ans.

Et ça va continuer, on le sait déjà :

En 2021.

En 2022, où un nouvel homme providentiel va sauver le peu qu'il reste de la France.

En 2023.

Il y a des gens qui sont entrés à la SNCF en 1993, les joues encore marquées d'acné adolescente, et qui aujourd'hui préparent activement leur prochaine retraite après toute une vie consacrée à ces foutus travaux Castor. Dans le même temps, les Chinois ont construit 35 000 km de train à grande vitesse.

Tags: belles histoires
Subscribe

  • Carina complex

    " Seigneur, fais-moi un signe ! " L'univers : Tiens l'autre jour, j'ai rêvé de boulot. J'ai rêvé que mon application n'arrivait plus à traiter…

  • Libre à vous de le croire

    Il est possible en ce moment (et jusqu'à octobre, donc vous avez le temps) de voir la série "House of Cards" sur Arte. Je parle de la série originale…

  • Joyeux Noël

    Mood : daikirai

  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 6 comments