aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Jinjer + Space of Variations + Hypno5e à la Cartonnerie, Reims, 28 septembre 2021

Jinjer est un des rares groupes à ne pas nous avoir laissé tomber. Un des rares à en vouloir, à se démerder, à avancer quels que soient les obstacles. Un des rares à se sortir les doigts du fion pour faire quand même des concerts au lieu de rester sous leurs lits en pleurnichant avec trois sopalins magiques sur la gueule. Qu'on aime ou pas Jinjer, on ne peut que leur faire crédit de ce fait.

Donc, ce soir là, nous étions à Reims (parce qu'à Paris apparemment on continue à annuler tous les concerts) pour aller voir Jijnenou, précédés par Hypno5e, un groupe de prog metal Montpelliérain, et Space of Variations, un groupe de metalcore Ukrainien (oui, un autre) qui remplace au pied levé "Humanity's Last Breath" qui n'a pas pu venir. Ce qui est plutôt cool parce que c'est bien finalement, Space of Variations, si on passe sur l'aspect un peu trop produit du spectacle (j'ai des apriori négatifs dès que je vois un macbook sur une scène). En plus j'en ai profité pour faire mon premier wall of death depuis le règne du bon Louis X, dit le Hutin, ça se respecte. Hypno5e semble un peu décalé entre les deux, avec un univers plus mélancolique quoi que pas désagréable, accompagné d'un narratif chelou en français.

Mais bon, on est venus ici pour voir Jijnenou, et on en a eu. Glissons sur l'étrange habitude qu'ils ont prise lors de leurs derniers concerts de faire l'impasse sur leur plus gros tube "Pisces", et force nous est de constater qu'il y a déjà dans la discographie de cette formation quelques morceaux à très forte personnalité, des trucs come "On the top", "Perennial", "Teacher teacher", "Pit of consciousness", "Judgement & Punishment" ou bien sûr "I speak astronomy" ont le potentiel d'être les "The trooper" ou "Creeping death" des années 2030. C'est peut-être ce qui manque dans le dernier Wallflower : un ou deux titres de ce genre, qui s'accrochent à vos oreilles quoi que vous fassiez. Bref...

Oh, des photostres !


La scène de Space of Variations a un peu de la gueule


Bon par contre les contumes c'est de la merde


Ouais, t'as raison


Par contre le chanteur envoie du pâté


Là c'est pas flagrant bien sûr


Hypno5e


Avec quelques effets de lumière, mais moins de présence scénique que les Ukrainiens


Cela dit, c'est du prog, c'est pas supposé sauter dans le pit


Zoing.


Eh, mais qui c'est ?


C'est Tatiana !


Roman et Vlad


Ambiance "eh mais je suis à un concert de Jinjer comme dans le bon vieux temps !


Avec Eugene


Tati en majesté


Quand on est foutu comme on a raison de mettre un truc moulant


Greu


Si vous regardez bien, vous pouvez apercevoir les trous noirs dans ses yeux
Tags: je suis pas plus con que kirk hammett
Subscribe

  • Veuillez prendre connaissance de la dernière circulaire de la RH

    Arch Enemy a sorti une nouvelle chanson pour la première fois depuis quatre ans, youpie ! Je vous invite à jeter un oeil aux paroles et à vous…

  • Guess the company

    Alors c'est vrai, une compagnie aérienne qui attache ses passagers avec du ruban adhésif, c'est pas terrible. Mais c'est toujours mieux qu'une…

  • Aaaaand here we go again...

    " Et encore bravo, René Biafine, pour cette belle et prometteuse avancée dans la technologie ô combien utile de l'épluche-patate. Et maintenant,…

  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 0 comments