aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Des fois, les nanas, elles sont trop connes (2)



On a encore en France des pudeurs effarouchées pour parler de la maladie et de la mort. On parle d'une "longue maladie" pour un cancer. On décrit une "pneumonie" ou une "infection" sans pronomcer le vilain mot "SIDA".

Hier, par exemple, une gamine est morte au Bresil, paraît-il d'une infection urinaire. On peut lire ailleurs qu'elle a été victime d'anorexie. Ou d'un affaiblissement généralisé. C'est sans doute médicalement vrai, mais si on était honnête, on dirait la vérité : elle est morte de faim. Un indice de masse corporelle inférieur à 15 définit un état de famine, Ana Carolina Reston avait un IMC de 13.

Ce sont des choses qui arrivent tous les jours en ce bas monde. Ce n'est pas à l'honneur de l'humanité, mais c'est ainsi depuis toujours. Là où c'est original, c'est qu'en général, quand on meurt de faim, c'est dû à l'extrême pauvreté, à des ressources alimentaires inférieures aux besoins d'une population, ou bien à des motifs politiques tels que guerres et génocides. Là, rien de tel. Cette fille gagnait très bien sa vie et n'avait vraisemblablement jamais croisé un milicien de sa vie. C'est juste que pour rentrer dans les robes de défilé, il faut avoir un physique de mort-vivant. Il paraît que c'est parce qu'un vêtement tombe mieux sur un mannequin taille 30. Moi je dis, un couturier qui ne sait pas faire un vêtement qui tombe bien sur un être humain, il faut qu'il change de métier, ou de planète.

Il paraît que c'est ça, les canons de la mode. Mais qui a décidé ça ? On va sûrement dire que c'est "pour plaire aux hommes". Mais personnellement, je connais peu d'hommes qui ont le fantasme de coucher avec des squelettes. En fait, si on analyse les choses froidement, la plupart des hommes sont attirés par les mêmes attributs depuis l'âge des cavernes, ce que les américains appellent crument "tits and ass". Vous ne me croyez pas ? Allez donc dans un vidéo-club et jetez un oeil aux jaquettes de films porno.

Vous connaissez Lindsay Lohan ? C'est semble-t-il une actrice. La voici avant et après.

Laquelle vous fait envie ? Et qu'est-ce qui a bien pu la pousser à se torturer pour devenir un sac d'os ? En tout cas, ce n'est sûrement pas pour plaire aux hommes.

Si on remonte la chaîne des responsabilités, on s'aperçoit qu'à l'orignie de ces comportements aberrants, on ne trouve que quelques dizaines de personnes dans le monde. Quelques individus richissimes qui se connaissent très bien, et qui se sont proclamés les parrains de la mode. Quelques pédérastes décatis, quelques vieilles morues desséchées, qui ont décidé de faire payer leur déchéance physique à la jeunesse.

Il y a des baffes qui se perdent.
Tags: opinion
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 5 comments