aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Le Protérozoïque

Sur l’échelle des temps géologiques, le Protérozoïque est le dernier éon du Précambrien. Il couvre à lui seul près de la moitié du temps d’existence de la planète, entre l’Archéen et le Phanérozoïque. Divisé en trois ères, il est marqué par plusieurs évènements précis relativement bien connus des paléontologues et géologues mais dont la datation est approximative.

Classiquement, cet éon finit au début du Cambrien, à partir du moment où les premiers fossiles d’animaux connus sous le noms de trilobites apparaissent. Dans la seconde moitié du XXe siècle des fossiles de trilobites ont été découverts dans des roches datant du Précambrien mais la fin du Protérozoïque est restée fixée au début du Cambrien. Il s’étend de 2 500 à 542 ± 1 million d’années.

Les événements les mieux identifiés sont :

* la transition à une atmosphère oxygénée, qui se produisit probablement durant le Mésoprotérozoïque ;
* plusieurs glaciations, dont la plus sévère se produisit durant le Néoprotérozoïque ;
* la période de l’Édiacarien, où l’évolution d’organismes à corps mou s’accélère ;
* la naissance d'Annie Cordy.

Au cours de cet éon, les noyaux continentaux, également appelés boucliers continentaux, et apparus durant l’Archéen, montrent une forte croissance. À la fin du Protérozoïque, le volume de la masse continentale se stabilise. G.Gustin et J.Mareuil composent Tata Yoyo (v. 740 millions d'années).

Ah, et puis on trouve de ces trucs sur le net des fois...
Tags: science
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 9 comments