aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

88-5

Saviez-vous que la Constitution allait changer ?

Mais si. Bientôt. Début juin, si tout va bien. Vous l'ignoriez ? C'est vrai qu'en ce moment, il y a d'autres sujets bien plus urgents qui occupent les media, comme la mort-vivance de Pascal Sevran, la relégation du PSG, le plan social au "Monde", le pouvoir d'achat, l'inflation, le vrai salaire des cadres, la légalisation du Red Bull et les bons plans immo. De toute façon, c'est vrai que la réforme de la Constitution n'a rien pour passionner les foules, il s'agit d'un replâtrage, on amende quelques articles obscurs. Ce qu'il y a de plus novateur, en tout cas, ce qui a le plus marqué les journaux, c'est que dorénavant, le Président de la République pourra s'adresser à l'Assemblée Nationale directement, alors que jusqu'à présent, il n'en avait pas le droit. Pas de quoi fouetter un chat.

Qu'est-ce qui va changer pour vous et moi, citoyens Français, que Sarkozy puisse causer aux députés ? Rien du tout, évidemment. Bref, tout ça pour dire que le texte sur la "réforme des institutions" est un changement purement technique, pas polémique du tout, consensuel, et donc, il est inutile de trop informer les Français sur ce sujet.

Tiens, c'est quoi cet article 88-5 qu'ils veulent supprimer, en petit caractères, au fin fond du texte de loi ? Bah, c'est sans doute pas très intéressant. Vérifions quand même.

"Article 88-5.
Tout projet de loi autorisant la ratification d’un traité relatif à l’adhésion d’un Etat à l’Union européenne est soumis au référendum par le Président de la République."


Un peu d'histoire : cet article est récent, il avait été ajouté en 2005 à l'initiative du président Chirac, juste avant le référendum sur le TCE. Il avait pour but de rassurer les Français sur le fait que le projet grotesque et kafkaïen de faire entrer la Turquie dans l'Europe ne se ferait pas en douce, sans qu'on leur demande leur avis.

Alors là, j'ai quelques questions qui me poussent.

  1. Quel est le rapport entre le référendum sur l'adhésion de nouveaux pays et la réforme des institutions, qui est, rappelons-le, la raison de cette révision constitutionnelle ?
  2. Pourquoi la presse est-elle unanime à adopter une approche aussi furtive sur la question ?
  3. Pour quelle raison le Président Nicolas Sarkozy trouve-t-il judicieux d'ôter au peuple le pouvoir d'approuver une adhésion à l'UE, alors que le candidat Nicolas Sarkozy s'était montré particulièrement ferme et négatif sur l'adhésion de la Turquie ?
  4. Qui serait prêt à parier contre moi 10000 euros que jamais, au cours de son mandat, le Président Sarkozy ne reniera ses engagements pour accueillir nos amis outre-égéens au sein de la Grande Famille Européenne ?
  5. Eh, les UMP, vous n'avez pas comme une petite douleur rectale au moment de vous asseoir ?
  6. Est-ce que tout ça vous redonne autant qu'à moi confiance en la démocratie, l'Europe et les gens merveilleux qui nous gouvernent pour notre bien ?
Tags: vive sarkozy
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 26 comments