October 1st, 2006

tartignol

La marche du képi blanc

Hier, j'ai vu un docu-fiction britannique dont le sujet était pour le moins étonnant : quelques jeunes gens passablement inconscients avaient accepté de faire les classes de la Légion Etrangère, sous la houlette d'authentiques ex-légionnaires. Pauvres gusses ! A la fin de la journée, ils avaient tellement transpiré que quand ils retournaient leurs rangers, il y a avait un bon demi-litre de sueur qui giclait par terre. Evidemment, la moitié a craqué en cours de route, et au final, ils ont eu le "privilège" de faire la redoutable marche du képi blanc, le marche-ou-crève. Et en voyant ça, je me suis dit :

OH LES PETITES TAPETTES !

Eh les gonzesses, quand vous aurez fini de tortiller du croupion en treillis camouflé, vous vous mettrez au VRAI SPORT !

Donc, ce matin, je suis allé à la salle où j'ai affronté l'Ange de la Mort au cours d'une épouvantable session d'abdo-fessiers (elle a d'ailleurs avoué "vous me connaissez, je suis sadique"). Après trente minutes de calvaires, si j'avais été un homme ordinaire, j'aurais pris le train pour ma province natale afin que d'y mourir sur la terre de mes ancêtres. Mais je suis d'une autre trempe, par Crom ! Sans prendre le moindre repos, je remontais au vestiaire, me ceignis de mon cardiofréquencemètre, puis, sous les regards médusés de l'assistance incrédule, me mets à faire 45 minutes de course ! Et après ça, 20 minutes de vélo, y'a pas de raison !

Ah, alors, ça rigole moins hein ?
  • Current Music
    Slayer - Angel of death
illuminati

Commentaire historique

Il existe trois catégories d'hommes qui sont capables, à eux seuls, de changer le sort du monde.

La première catégorie est celle des génies, les rares individus capables, par leur inspiration exceptionnelle, d'accroître le champ de la connaissance humaine en y ajoutant un chapitre.

La seconde catégorie est celle des meneurs, ceux qui, poussés par leur ambition ou par quelque cause à défendre, usent de leur charisme et de leur assurance pour prendre la tête de leurs semblables et leur faire faire de grandes choses.

La troisième catégorie est celle des hommes qui savent se servir d'un fusil à lunette.