November 8th, 2006

Zongo

Prise de conscience environnementale

D'après une étude publiée par la revue Science (vol 314, p. 787), d'ici 2050, la majorité des espèces de poissons auront disparu des océans, victimes essentiellement de la surpèche et, marginalement, de la pollution. Aurait-on dit ça aux hommes de l'antiquité qu'ils nous auraient ri au nez, et pourtant, c'est ce qui nous pend au nez : des mers qui ne seront bientôt plus peuplées que de méduses et de plancton. Les hommes sont décidément des sagouins qui ne respectent rien. On va droit dans le mur, on salope la planète, et tout le monde a l'air de s'en foutre. Il faut réagir, c'est certain. Il est encore temps. Alors faites comme moi :

BOUFFEZ LES TANT QU'IL EN RESTE !

Profitez des fêtes pour faire une razzia chez votre poissonnier, et bouffez-en à vous en faire exploser la panse ! Merlus, carrelets, thons rouges de Méditerrannée, soles et limandes, ailerons de requin, raies au beurre noir, allez-y la ménagère, ça va pas durer ! Et ne lésinez pas sur les crustacés et les céphalopodes pour accompagner le tout ! Vos petits-enfants ne sauront jamais quel goût ça avait, mais au moins, vous pourrez leur raconter vos souvenirs. Et n'oubliez pas, avec un filet de citron et un petit ballon de blanc, y'a rien de meilleur que le poiscaille.

(demain, je vous apprendrai à préparer une recette typiquement lozérienne : l'orang-outang aux coulemelles)