January 26th, 2007

illuminati

Bis repetita placent

Jean-François Deniau est mort.



Après une vie brève et tumultueuse, sous le signe du pénitencier, du gangsta rap et du proxénétisme, le fondateur du collectif "Niggaz in da hood" a rencontré la grande faucheuse comme il l'avait prophétisé sur Hollywood Boulevard, au volant de sa corvette custom, une balle de calibre 37 dans le crâne. L'auteur de "Smack my monkey" et de "Big shitty life" nous laisse une oeuvre controversée...

Euh, je vous l'ai pas déjà faite celle là ?