February 20th, 2008

madscientist

Navion

Recherches effectuées pour la récupération des otages américains en Iran, au début des années 80.



Il s'agissait de diminuer la distance d'atterrissage par des fusées dirigées vers le dessous et l'avant de l'appareil, puis, une fois les otages libérés, de diminuer la distance de décollage de l'avion par le même genre de moyen. Le concept s'étant révélé peu pertinent, cela a mené au développement d'un appareil à ailes basculantes, le V-22 "osprey", qui de l'avais de ceux qui l'ont piloté, est à peu près aussi dangereux.



Notez comme les sièges éjectables enflamment joliment le carburant avant d'écraser les pilotes rotis contre le bitume.