September 10th, 2008

Tintin moussaillon

Tout n'est pas perdu

Mais non, tout n'est pas perdu ! Non, il n'est pas certain que nous allons vers un nouveau naufrage, ce soir, contre le fourbe serbe au poil huileux et à la sexualité trouble. Les jeux ne sont pas faits d'avance, mes amis, je vous le dis, ayez confiance ! Jusqu'au coeur des ténèbres les plus sombres, il y a une lumière, une étincelle, une flamme vivace qui éclaire les âmes, et qui s'appelle : l'espoir ! Certes, j'en entends certains qui se gaussent, invoquant le désarroi d'un sélectionneur impuissant, l'incurie d'une fédération assise sur ses privilèges, l'indifférence de joueurs millionnaires pressés de rentrer dans leurs clubs gavés de fric, sans compter le schéma tactique inexistant, la technique approximative et les qualités physiques qui n'eurent pas l'heur de suffire contre les titans autrichiens. Oui, car malgré ces handicaps sévères, que l'on pourrait comparer au fait d'envoyer une compagnie de paralytiques en fauteuil commandés par des officiers aveugles et muets prendre d'assaut les falaises de Normandie tenues par toute la Wermarcht en grand ordre de bataille, malgré donc ce handicap, il n'est pas certain que demain, nous perdions. Il se peut aussi que le LHC soit allumé avant la fin du match, et désintègre la Terre.