November 12th, 2008

TGM-9000

Polésie



Les boulisphères me dilate
Infiniment, joli Masson,
Lorsqu'hélas, ouï vos oraisons
D'une esgourde cacodylate.
Le camerlingue occidental
Vous y objurgue à toute force,
Rien n'y fait, petite âme torse
A l'esprit buté de crotale.
Va, va, pouah le vilain croupion,
Les pattes grêles à l'aspect louche.
Gobe donc le caca des mouchent,
Tordu comme un vilain scorpion.