January 7th, 2009

ménagère

The mouse of death (et une image débile)



Ah et puis aussi, j'ai pas seulement changé de clavier, vu que j'ai aussi bousillé ma souris en la balançant dans le mur (en jouant à Urban Rivals). Du coup, j'ai pris une souris chère, ce qui me dissuadera de la balancer dans les murs. C'est logique.



Eh ouais, bande de connards, la Microsoft Sidewinder, 2000 DPI dans ta gueule. C'est pas une souris de pédé (*) ! Senseur laser, boutons latéraux de pouce, configurés en copier et coller, sélecteur de sensibilité à la volée sur le dessus avec affichage d'ycelle en LCD sur le côté, et petits plots métalliques amovibles pour gérer le poids. Carrément.

Ah ça rigole moins, tout de suite, tas de fiottes.

* L'expression "souris de pédé" est ici à prendre au sens figuré, en effet, aucune étude scientifique n'a jusqu'ici permis d'établir une corrélation claire entre les préférences sexuelles d'un individu et les qualités techniques ou esthétiques d'un périphérique de pointage.