May 22nd, 2009

Tintin moussaillon

Retour au Péloponnèse

Philoctète quittait Sparte pour rejoindre son domaine afin de surveiller ses hilotes (c'était la saison des moissons) lorsque, traversant le pont qui enjambe le fleuve, il avise son ami Algesias, fils d'Amphiboulos, dans une posture singulière, qu'on en juge : penché sur le parapet de pierre au risque de choir, du côté aval, il semblait en proie à la plus vive agitation. Le hélant, Phioctète s'écrie :
" Holà, ami, quelle affaire te préoccupe ! Péan m'en soit témoin, je jure de te venir en aide de tous mes moyens.
- Philoctète, vieux compagnon, ta fidélité à nos serments honore ta maison. Je suis céans victime d'une perte cruelle, en vérité ! Un objet que je chéris a chû dans le Céphyse ! Mes lunettes sans lesquelles je ne puis distinguer l'homme du cheval...
- Voyons, Algesias, tu déraisonnes. Ils s'en faut de quinze siècles au moins que les lunettes n'aient été inventées.
- Oh. "
Et du coup, l'histoire est moins drôle.
The Stig

C'est l'heure du bilan

Bon, ben j'ai pas perdu ma journée, puisque je me suis débarrassé de deux corvées fastidieuses, à savoir :

- J'ai fait changer les pneus avant de "Glorious Betty" (mon puissant véhicule) chez Norauto
- J'ai réinstallé mon PC avec une version pas trop paléolithique du système d'exploitation (maintenant mes ports USB supportent l'USB 2.0 !!!)
- Entre les deux, muscu.

Au sujet de Norauto, j'avais quelques appréhensions quant à mon premier contact depuis longtemps avec la tant honnie congrégation des mécaniciens automobiles, mais en fin de compte, hormis un retard de 30' sur l'horaire prévu, je n'ai rien de mal à en dire.

J'ai pris du Michelin.

Faut que je me mette à Twitter, tellement que j'ai une vie passionnante.