August 18th, 2009

Papy Asp

Sup /1tdlc/ 20090818 12:15 LOL

Connaissez-vous Diego Garcia ? Ce ravissant atoll situé dans l'Océan Indien fait partie des BIOT, les British Indian Ocean Territories, mais suite à une convention avec le gouvernement Américain, il est surtout connu pour sa base militaire "très discrète" soupçonnée d'accueillir des bombardiers B-2, des armes nuculaires et des centres d'interrogatoires de la CIA.



Diego Garcia fait partie de l'archipel des Chagos qui, avant la construction de la base, était inhabitée. En tout cas, inhabitée par des vrais gens - il y avait bien quelques nègres folkloriques avec os dans le nez et étui pénien en papaye plumetée, mais ils furent "évacués" en 1971 par une ordonnance de Sa Gracieuse Majesté, afin que ces grands enfants un peu turbulents ne gênent pas l'activité des braves soldats de la Liberté.



Or, figurez-vous que depuis cette époque, ces métèques importuns, décidément jamais contents, ne cessent de réclamer le droit à retourner vivre sur ces cailloux pelés. La bataille judiciaire fut longue, très longue. La justice Britannique a d'ailleurs à plusieurs reprises accordé quelque crédit à leur revendication, arguant du fait qu'ils avaient été expulsés en 71 en tant qu'immigrés illégaux, alors qu'ils vivaient sur place depuis des siècles, bien avant la colonisation Française (ah oui, ces cochons de rosbifs nous ont volé ces îles). Et cette bataille juridique n'est pas prête d'être terminée puisque les Chagossipontains vont vraisemblablement faire appel auprès de la Cour Européenne, autant dire qu'on ne verra pas le résultat de tout ceci avant un bon demi-siècle.



Le point le plus moral de l'affaire est que, dans le but de contrecarrer les décisions de justice, le gouvernement Britannique, soucieux de ne pas fâcher nos amis requins, ont réuni une "commission" d'experts qui a découvert que les îles des Chagos ne pouvaient faire l'objet d'un retour des Chagoïotes pour leur propre sécurité : en effet, ces îles sont inhabitables. Êh ? Mais oui, à cause... mais oui mais oui, du RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE qui va les submerger incontinent. Là. Tout de suite, là. Regardez, y'a des bulles au pied du récif, c'est que l'île est en train de couler, regardez... Du coup, les Chagostanais ne sont plus une énième peuplade de pauvres diables spoliés de leurs terres par un Occident vorace, non non, on n'est plus au temps de Cecil Rhodes. Ce sont des réfugiés climatiques, c'est beaucoup plus à la mode.



Moralité : il faut tuer tous les écologistes.