May 6th, 2011

Igor

Shinobi

Je vous avais sans doute parlé de mon disque dur me servant de stockage. C'était un Maxtor 250 Go Diamond Max 10, compagnon de bien des aventures. Je l'avais acheté à l'époque où c'était mon premier périphérique SATA, et avec sa capacité stratosphérique (pour l'époque), je me demandais ce que j'allais bien pouvoir en faire. Je me souviens avec émotion m'être aperçu à mon grand désarroi que les disques SATA avaient un connecteur d'alimentation spécifique et qu'il fallait donc que je ressorte tard dans la journée chercher un adaptateur à Montgallet. Il avait été longtemps mon disque système sur mon pentium IV, et plus tard sur Igor, avant que je ne passe au SSD. Du coup, je m'étais dit qu'il allait me servir de volume de stockage. M'apercevant alors qu'il était de loin l'élément le plus bruyant du PC, je m'étais résolu à le mettre en extinction automatique, ne le rallumant que pour faire mes sauvegardes. On peut dire qu'il m'aura loyalement servi, ce brave disque.


♫ ♪ Bienvenue au nouveau
Petit bébé tout chaud... ♪ ♫

Tout ça pour dire que je suis allé ce soir à Montgallet lui acheter un remplaçant. Un disque bien modeste : un Seagate (qui a racheté Maxtor) de 1 To tournant à 5900 rpm, répondant au nom commercial de Barracuda LP. Il m'en a coûté la somme risible de 45€. Et c'est là que je me suis rendu compte des progrès qui avaient été faits en quelques années dans le domaine du HD. Parce que le LP a des performances modestes pour un disque de sa génération : la mode est déjà au 2 To, les disques actuels tournent à 7200 rpm, voire 10000 pour certains. En outre, le LP reste cinq degrés en dessous du Maxtor alors que ce dernier est dans le chemin du flux d'air du ventilateur principal de mon boîtier. Et puis, le LP est inaudible. C'est vrai, je l'ai acheté pour ça, mais ça reste quand même impressionnant : j'ai lancé une recherche de fichier pour l'entendre, eh bien figurez-vous que j'ai dû poser l'oreille contre le disque, couper les ventilateurs et éteindre la pompe pour entendre quelque chose. Et niveau performances, ça n'a carrément rien à voir. Le même script de sauvegarde s'exécute deux fois plus vite sur le Seagate, qui est pourtant, je le répète, un disque plutôt lent pour sa génération.


Unboxed, jolie surface

L'apparition des SSD a masqué le fait que les bons vieux HD avaient eux aussi progressé, et pourtant, le fait est qu'ils sont toujours là, et pour un bon moment à mon avis.


C'est tellement le bordel dans ce PC que je ne peux
plus ranger un disque à l'intérieur, car la pompe
de watercooling bloque la cage des disques durs.
D'où cet échafaudage baroque.