September 26th, 2012

illuminati

Ça s'appelle la marée, en fait

Dans la série des petites virgules comiques qui égayent notre journée, les fantaisistes du GIEC nous expliquent pour quelle raison les océans montent à certains endroits et baissent à d'autres (spoiler : c'est à cause du réchauffement climatique).

Sinon, une brave américaine (sûrement payée par le lobby des gaziers tout pourris) est partie sur les routes pour débunker le film Gazland. Mes meilleurs sentiments accompagnent cette militante du droit de l'être humain à se chauffer en hiver.





Unrelated :