August 3rd, 2013

facepalm

Youpie !

C'est aujourd'hui le traditionnelchassécroisédesjuilletistesetdesaoûtiens, alors leur souhaiter une bonne Saint-Arnoult, une mignonette :


En ce saint mois de Ramadan, le soleil se couche sur l'oasis enchantée, et la nuit étend bientôt sa fraîcheur bienvenue. Tandis qu'à l'horizon, la lune se lève, Nassim Ibn el Rachid la chouette s'élance haut dans le ciel étoilé. Vole, Nassim, vole et recherche ta pitance !

Soudain, l’œil acéré de Nassim perçoit un mouvement dans un fourrés. Aussitôt, il infléchit silencieusement sa course et s'approche pour observer. C'est une gerboise farceuse qui s'en revient du puits où il a bu. Nassim dédaigne cette proie et poursuit son parcours.

Un peu plus loin, il décèle un mouvement pathétique sous un caroubier : une petite chauve-souris s'est prise dans une toile d'araignée et se débat autant qu'elle peut. Est-ce là pitance digne d'une chouette qui se respecte ? Certes non.

Plus loin encore, au bord de l'oued, un étrange éclat attire la curiosité de Nassim. C'est la lune qui se reflète sur les écailles d'une truite qui, ayant trop haut sauté pour échapper à un brochet, est retombée sur le rivage et tente de s'en extraire en flipant et flopant désespérément. Nassim a grand faim, mais pas assez cependant pour s'abaisser à un tel repas.

Et déjà, l'orient s'empourpre et découpe au loin la noire silhouette du bulbe de la mosquée, bientôt il fera jour. La mort dans l'âme, le ventre vide, Nassim s'apprête à vivre une nouvelle journée de jeûne selon les préceptes du prophète Muhammad.

Mais pourquoi alors avoir refusé toutes ces proies que la nature lui offraient ?

♣♣♣♣


Eh bien, on dirait que le Prophète, béni soit son nom, n'a guère inspiré la bande de païens que vous êtes. Evidemment, Nassim la chouette pieuse ne mange que de la viande hulul (surtout pendant le Ramadan).