August 6th, 2015

service minimum

G sommeil

Fais gaffe à la gaffe


Dans ce calamiteux navet de 1981, "inspiré" de Franquin (comme c'est du reste indiqué dans le générique), nous découvrons un héros gaffeur et indolent appelé "G" qui sème la confusion dans le bureau dont il est employé. Franquin s'étant détourné de ce projet avec horreur, les scénaristes ont tout de même continué à adapter poussivement les gags en changeant légèrement les noms (Prunelle devient Prunus, etc...)

Tout ça pour dire que j'ai la flemme de faire un post.