?

Log in

No account? Create an account
 
 
aspexplorer
15 June 2018 @ 07:33 am
Ghost n'est plus tout à fait le petit groupe chelou que je découvris avec étonnement en avant-première-partie de >> Slayer << lors de la dernière coupe du monde. Entre temps, ils ont sorti le splendide Meliora, brillé au Hellfest, conquis l'Olympia, connu des drama dignes des riches heures du rock'n roll, et vendu plusieurs kilomètres carrés de t-shirts. Prequelle, le quatrième album, est sorti il y a deux semaines, et grâce à la magie des précommandes, j'ai eu le plaisir de le découvrir après tout le monde (foutus boches, ça m'apprendra à faire confiance à DPD).

La galette présente un artwork assez curieux, mettant en avant le nouveau frontman, le Cardinal Copia (qui à l'instar des précédents Papa Emeriti, est interprêté par Tobias Forge). Il y a une intro et onze morceaux proprement dits, tous d'une durée relativement courte, ce qui est reposant (le plus long fait 5'55).

Ashes : petite intro instru
Rats : le premier single, dont je vous avais déjà instruit précédemment.
Faith : un hymne heavy qui rappelle Mummy Dust
See the light : on revient à un peu de douceur et d'harmonium, avec ce morceau plus entraînant, plus optimiste, emmenée par une batterie très présente
Miasma : un instrumental progressant dans les territoires pop, dont le solo de guitare lorgne encore une fois du côté de Michael Jackson, et qui peut rappeler "Orion" de Lars Circus, en beaucoup plus court, et avec du saxo. Oui, du saxo.
Dance macabre : deuxième single, qui est sorti sur Instagram, medium moderne, mais qui se rattache en tout point à la tradition musicale des années 80, de la FM, de Stock-Aitken-Waterman, bref, c'est plus du pop-metal, c'est de la pop, mais genre grave. Et c'est bon.
Pro memoria : des cloches, une scansion rythmée, nous voici dans une église (un peu particulière, certes) avec ce morceau célébrant la tradition sacerdotale du groupe
Witch image : et voici un morceau qui balance, pour guincher dans les night clubs !
Helvetesfönster : encore un instru ! Celui-ci est dans une ambiance plus onirique, plus ghostienne, maniant le triton menaçant avec subtilité.
Life Eternal : Ma chanson préférée de l'album. Probablement aussi ma chanson préférée de l'année. Oh putain que ce morceau est bon ! C'est tout simple, y'a rien de compliqué, mais C'EST UNE TUERIE ! TOBIAS JE VEUX T'EPOUSER ! JE VEUX QU'ON PASSE CE MORCEAU A MON ENTERREMENT !
It's a sin : une cover des Pet Shop Boys, ce qui peut étonner, mais il est vrai que le morceau est de qualité, la pop des années 80 avait une richesse mélodique totalement disparue aujourd'hui. On peut reprocher que justement, Tobias n'ajoute pas grand chose à l'original, néanmoins on l'écoute avec plaisir
Avalanche : voici un titre original ! (qu'on retrouve sur le dernier Arch Enemy, chez Cellar Darling...) Ici, il s'agit d'une cover (Ghost fait souvent des covers) de Leonard Cohen, sur laquelle le vocaliste pose une voix plus sombre que sur le reste de l'album. L'occasion d'évoquer un aspect peu célébré, et pourtant omniprésent de Ghost : Forge a un organe tout à fait remarquable.

Bref, un album réussi, salué par la critique, et qui a l'air de bien démarrer (numéro deux des ventes en France, derrière Maître Gims mais devant Louane, pas mal pour un groupe de metal suédois inconnu du grand public). Franchement, j'espère qu'ils vont bientôt passer en France et que je pourrai les voir.


Sinon, il est temps pour moi de vous abandonner quelques jours, en effet, je me rends <place>, terre de mes ancêtres, afin de <goal>, allez salut les gars, et Error ASP 4644 : Invalid Markup Definition