March 2nd, 2019

artiste

Un peu de polésie

Si tant qu'au doux rivages
Aux frondaisons desquels
La langueur en cadence
Au plus que ni n'ont guère
Chamarrés et subtils
Et vous, heures propices
Aux Zéphyrs ces prières
Dont une entéléchie
Et soudain, c'est la fin

Alphonse de Lamartine (dans le désordre)