?

Log in

No account? Create an account
 
 
aspexplorer
Anneke vient d'avoir 46 ans et se rapproche donc doucement de l'âge où elle n'intéressera plus Yann Moix, ce qui doit être un soulagement pour elle. Qu'est-ce qu'il est con, Yann Moix... Enfin je veux dire, y'a toujours ce genre d'abruti qui laisse les joues sur les truites grillées, ou la moelle de l'os à moelle, ou la croûte des endives au jambon qui attache au bord du plat. Ce genre de couillon fait pitié, mais on est bien contents qu'ils existent, ils en laissent plus pour les autres.

Anneke est donc en tournée mondiale dans tout les Pays-Bas pour célébrer ses 25 ans de carrière dans une série de concerts acoustiques, accompagnée seulement de son guitariste Ferry Duijsens et de sa propre guitare. Ça sent pas le wall of death. La Kantine Walhalla est un lieu à bobos dans un quartier encore assez industriel de Rotterdam, point trop loin du centre cependant. Au rez-de-chaussée se trouve le restaurant, à l'étage la salle. Les gradins forment un amphithéâtre rectangulaire sur lequel sont posées de simples chaises, de sorte que tout le monde a une vue excellente. L'endroit est entièrement tendu de lourds rideaux, ce qui confère au lieu une bonne atmosphère et une acoustique valable. La scène, pour sa part, est une simple zone du parquet délimitée par des bouts de scotch, sur laquelle on a posé deux sièges d'avions, quelques ampoules figurant une piste d'atterrissage, quelques malles et valises (qui serviront de percussion à un moment), deux pelles et une paire de SM58, voilà tout le dispositif.

Pour ceux qui ne connaissent pas Anneke van Giersbergen, il y a deux choses à savoir :
1 - Niveau chant, elle enfonce sans problème toutes les autres chanteuses classées metal, prises ensemble. Non mais je veux dire, faut l'entendre quoi, techniquement, c'est un monstre.
2 - Elle a énormément de charme.

Les chansons étaient entrecoupées d'anecdotes sur sa vie et ses aventures en tournée, anecdotes cocasses dont je crains d'avoir toutefois perdu une partie du sel, car mon néerlandais a encore quelques lacunes. Mais bon, j'étais prévenu, hein. C'était un de ces concerts où on se dit " Quoi, c'est déjà fini ? Quelle arnaque ! " et puis on regarde sa montre, et ça fait déjà une heure et demie qu'on est là.

Bref, bon concert, heureusement parce que le reste du séjour, c'était l'abbé résineux.

Les photostres