?

Log in

No account? Create an account
 
 
aspexplorer
12 July 2019 @ 07:05 am
Il est de bon ton dans les cercles nationalistes de dauber cette jeunesse de France issue de l'immigration, de la stigmatiser comme inadaptée à la vie sociale, ou tout au plus, bonne à fouiller les sacs à l'entrée des centres commerciaux ou cuire des nuggets chez KFC. Il est commun d'entendre, ici et là, que l'intégration est un échec et que la culture occidentale reste parfaitement hermétique à ces enfants de la France qui, parfois à la troisième ou à la quatrième génération, ne parlent toujours qu'un français rudimentaire avec un accent qui les rend immédiatement inemployable par quelque entreprise qui tienne un peu à son image de marque.

Et pourtant ! Et pourtant, rien n'est plus faux. Nous avons aujourd'hui partout, dans nos rues, sur les réseaux sociaux, l'exemple de ces jeunes, originaires d'Afrique subsaharienne, qui s'assemblent et débattent avec ardeur dans le cadre d'un soudain regain d'intérêt pour des concepts aussi ardus et inattendus que... la psychanalyse ! Mais oui. Tendez un peu l'oreille, au-dessus de vos préjugés de race et de classe, et vous verrez qu'aujourd'hui, en cet été 2019, on ne parle que de Lacan. C'est tout de même une belle leçon d'espoir.




Jinjer, just no Tatyana
Tags: