August 11th, 2019

Miniville

La science est cruelle

Quand on a passé quelques heures sur Kerbal comme moi, on... Hein ? Oui, quelques dizaines d'heures. Eh bien, on en vient à considérer certaines choses comme naturelles, et par conséquent, on se gausse volontiers des maladroits qui se lancent dans leurs premières fusées. Du coup, les aventures du professeur Henry Muller, du centre spatial de Toulouse Matabiau (anciennement AZF) sont particulièrement hilarantes. Surtout quand on a double écran et qu'on regarde ça en jouant à Kerbal.
















Oui, ta gueule