November 26th, 2019

service minimum

afk

I'll never be a jedi knight...



Il n'y a rien de plus triste que ces artistes qui, comme Van Gogh, ne vendent pas un clou de leur vivant mais >> font une belle carrière << après leur mort. Je trouve tout de même étrange qu'on ne s'interroge pas dans les mêmes termes sur la "valeur artistique" de l'art contemporain, qui semble-t-il, repose un peu sur le concept de "concept". Si les œuvres du maître de Braunau-sur-Inn se vendent bien, ce n'est certes pas parce que c'était un aquarelliste exceptionnel (je ne suis pas à même d'en juger), mais en raison du concept sous-jacent. Tout comme pour Van Gogh, on n'achète pas juste un tableau, on achète l'histoire de celui qui l'a peint, et en l'occurrence, on ne peut pas dire que l'histoire manque totalement d'intérêt, ni de résonance dans le monde contemporain.