March 28th, 2020

Gratte

Poutrage et headbanging

Ce soir, branafoutre, je vais au concert. J'ai la bonne fortune de vivre dans un quartier "urbain" (c.a.d. que je suis le seul blanc de l'arrondissement depuis que les autres sont partis rendre une visite prolongée à mémé dans le Calvados), du coup il me suffit d'enfiler une gandoura, d'arborer une fausse barbe, et de remplir la dérogation spéciale "je pars faire le Jihad", et je peux circuler aisément dans tout Paris, à la recherche d'une de ces nombreuses salles de concert clandestines où l'on peut s'enjailler, boire, fumer et faire des mosh-pits d'en l'atmosphère moite et...

Ouais, en fait c'est un concert en ligne. En l'occurrence, les Blues Pills, après une longue période d'inactivité, ont choisi un piètre moment pour préparer la sortie de leur prochain album. Ça coûte la modique somme de 2€, ce qui n'est pas cher.

https://play.staylive.se/blackbox/l/26494




Le manque de matériel médical d'urgence, même de base, dans les hôpitaux des pays dits "industrialisés" est une tarte à la crême que l'on nous sert à tous les repas depuis trois semaines. Manque de masques ceci, manque de blouses celà, gneugneu on s'habilles en sacs poubelles... Moi je dis, ces stocks existent, il suffit de savoir les trouver, c'est un problème d'organisation et non de pénurie. Par exemple, un hôpital du sud de l'Angleterre a découvert >> un fournisseur << qui n'avait pas encore été sollicité, vous voyez, il suffit d'oublier un peu la lourdeur administrative et de faire preuve d'inventivité pour trouver ce dont on a besoin.