June 26th, 2020

madscientist

Koukourrourkoukou...

Pendant que les USA ne comptent même plus les entreprises capables d'envoyer des satellites, que >> les Russes << vendent les billets pour la première EVA touristique, que le Japon explore méthodiquement tout ce qui ressemble à un astéroïde, que la Chine s'apprête à construire sa troisième station spatiale et que l'Inde s'affaire à envoyer son premier Pavupapri Pripandu en orbite, en Europe, nous ne sommes pas en reste, puisque la grande ambition de notre reste intacte. Prochaine étape : construire Ariane 6, une fusée qui sera comme ariane 5, mais moins cher (sous réserve qu'on trouve des contrats).

Voilà.

Première puissance économique mondiale, tout ça.

En tout cas, on est bien les premiers dans le domaine du "on pourrait si on voulait". Pour faire des plans de relance post-covid, ça, on est forts. Pour sortir des milliards du cul des poules, on est champions. Mais qu'est-ce qu'on a prévu d'en faire de ces ronds ? On les file aux banques et on attend que ça fasse des chocapics ? Jusqu'ici, je n'ai pas vu passer le début de l'annonce d'un projet concret. Aucun investissement, aucune vision, rien que des écritures comptables. L'Europe, ce sont des gens très tristes qui se prennent le chou pour savoir combien d'argent imaginaire on va dépenser.

Et peut-être que le problème, ce n'est pas l'argent, qui sait ?