November 1st, 2020

mégalomane

Devenir entrepreneur en ce moment, je dis OUI !

Alors du coup j'ai pensé, je vais me lancer dans le spectacle vivant. D'aucuns vont me dire, "c'est pas le moment connard". Âmes timorées, voyez comme Fortune détourne sa face riante à votre passage ! Bien sûr que c'est le moment, ne dit-on pas "acheter au son du canon, vendre au son du violon" ? C'est à l'étiage qu'il faut se lancer, quand la concurrence est affaiblie, que votre jeune pousse trouvera les clairières illuminées qui lui permettront de croître et d'embellir lorsque les beaux jours reviendront. Pour deux raisons. D'une part, nombre de formations musicales sont aujourd'hui aux abois, et feraient tout pour booker un concert dans leur agenda. L'an passé, j'aurais eu du mal, débutant, à convaincre ne serait-ce qu'un groupe local de mon sérieux. Aujourd'hui, les formations les plus prestigieuses m'écoutent, vu que je suis le seul à leur parler. C'est ainsi qu'on s'épargne de longues années de bouche-à-oreille, de réputation à bâtir, etc... La deuxième raison de mon futur succès, c'est que nombre de prestataires techniques sont, là encore, aux abois, et prêts à casser les prix. J'en profite donc pour passer un appel d'offre.

Alors, il me faudrait un dispositif scénique d'extérieur, à savoir idéalement, une scène démontable d'environ cinq mètres sur dix, surélevée de deux mètres minimum, avec un escalier assez large mais sans rambarde, menant directement à la scène depuis le niveau du sol (perpendiculairement, et non pas longeant la scène). Il faudra aussi prévoir une poutre surélevée de trois mètres par rapport au niveau de la scène, suffisamment résistante pour supporter environ 800kg de projecteurs et autres matériels scéniques. Des chocs assez violents sont à prévoir au niveau de cette structure, il faudra donc s'assurer de sa rigidité. Dans le plancher de la scène, il faudra aménager trois trappes de 1x1m environ, réalisées à équidistance et sous la poutre porteuse, sécurisées par des dispositifs à distance, afin de réaliser des effets d'escamotage. Il conviendra aussi de prévoir des barrières permettant de sécuriser un périmètre de 8m autour de la scène. Le tout devra pouvoir être monté et démonté en une demi-journée sur Paris et RP. Ultérieurement, plusieurs autres équipements du même type pourraient être commandées pour la province.




Tout mignon