June 19th, 2021

pape

Gneugneu

C'est marrant comme il y a quelques mois on a condamné le traitement préventif à l'hydroxychloroquine - pourtant connu dans la littérature comme efficace contre les effets des scrovidus et dont l'innocuité avait été prouvée par des décennies d'usages intensif dans tous les pays du monde - sous le prétexte qu'il n'y avait pas de tests en double aveugle contre CE coronavirus ci. Alors qu'aujourd'hui, les mêmes experts hyper pointus viennent vous dire que oui, vous pouvez prendre deux doses de vaccin différents, ça ne pose aucun problème, le nombre de semaines entre les deux, on s'en fout, non on n'a pas fait de tests là-dessus mais au doigt mouillé, ça devrait passer.

Je me demande si la rigueur scientifique, c'est pas un peu à géométrie variable selon la gueule du client et la longueur de sa barbe.