November 16th, 2021

Tintin moussaillon

De la gomme sur le bitume

Monsieur et madame Liqueur ont une fille ♣♣♣


" Oui, je l'affirme messieurs, la COGEPIGEPO se repose sur ses lauriers, et nous devons sortir de notre zone de confort si nous souhaitons survivre à la concurrence extrême-asiatique qui elle, innove sans cesse et sans tabou. Voici pourquoi, je suis fier de vous présenter le prototype sur lequel mon équipe planche depuis six mois : le Firetrail 6800. Animé d'un V8 à 90° de 6,8l de cylindrée développant 880 chevaux pour 635Nm, entièrement transmis à l'arrière par une boîte automatique sept rapports à double embrayage, le Firetrail avale le 0-100 en 3,2 secondes et les 200 km/h en moins de six secondes, avec une vitesse de pointe limitée volontairement à 370 km/h (pour des raisons d'usure des peuneus). L'électronique est dotée d'un ABS, d'un DES, d'un DBS à bain d'huile et d'un cardan à différentiel glissant assurant une adhérence maximale à tous les régimes. L'aérodynamique est...
- Dupuechbonnieu ?
- Oui monsieur Glandier-Duval ?
- J'apprécie votre entousiasme, Dupuechbonnieu, mais j'aimerais ici vous rappeler que la COGEPIGEPO n'est pas un constructeur automobile, nous fabriquons des fauteuils roulants. On n'a peut-être pas été assez clairs sur ce point lors de votre embauche...
- J'en suis parfaitement conscient, monsieur le Président, je vous l'assure. Mais qui sont nos clients ?
- Ben... des handicapés, des vieux, des hôpitaux...
- J'ai consulté les statistiques, vous voyez d'ailleurs, les chiffres sont dans la présente à la page 14. Il apparaît que 77% de nos consommateurs sont en fauteuil roulant après qu'ils se soient plantés comme des cons en BMW. Nos consommateurs sont, dans leur immense majorité, des conducteurs de BMW, c'est à dire des gros bourrins qui aiment claquer leur fric dans des bolides de luxe dont ils changent fréquemment puisqu'ils les plient à tous les platanes qu'ils croisent. C'est un marché énorme, totalement inexploité, et nous pouvons nous positionner dès aujourd'hui comme leaders sur ce segment du fauteuil roulant de sport.
- Mais...
- Pour commencer et nous forger d'ores et déjà une bonne crédibilité sportive, j'ai commencé à approcher les dirigeants de la FIA qui se sont montrés tout à fait partants pour un championnat du monde de fauteuil roulant. Vous pensez, ils sont totalement absents du handisport, alors avec ça, ils reviennent dan le game. Regardez, nous avons prévu une inauguration au circuit Paul Ricard en avril 2024, le plan de financement est ici, les sponsors là, vous voyez, Red Bull, L'Oreal Men Expert... Du premium.
- Je ne que.
- Je vous sens encore un peu dubitatif ?
- Non, pas du tout. C'est une tellement trop bonne idée que je ne sais pas comment finir ce post. "


La réponse : C'était bien sûr Vera.