aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Faites-vous sonder

C'est surprenant de voir à quel point la politique est une affaire de vocabulaire. Et c'est d'autant plus vrai en matière de sondages, depuis qu'ils sont devenus l'origine et le but de toute action politique.

Par exemple, imaginez qu'on vous demande au téléphone si vous pensez que "les valeurs familiales" sont négatives, plutôt négatives, plutôt positives, très positives ou sans opinion. Comme vous supportez votre compagne, que vous n'éprouvez pas de haine viscérale à l'endroit de vos enfants, que vous avez plutôt de bons souvenirs des vacances de printemps chez tonton René autour de la piscine et que vous n'êtes pas philosophiquement opposé à l'idée de solidarité entre consanguins, vous répondez "très positives". Mais quand le sondage est publié, vous découvrez avec surprise que "valeurs familiales", ça veut dire les punitions corporelles pour des lycéens en uniforme, le retour de la messe en latin et les bonnes femmes au fourneau. Quoi, c'est pas ce que vous vouliez dire ? Trop tard, le sondage est terminé.

Un autre exemple : on vous demande si le chômage vous fait peur. A moins que vous ne fassiez partie des 0,013% des gens qui croient les chiffres de l'INSEE indiquant une baisse du chômage, vous répondez que bien sûr, le chômage vous fait peur. Même si vous êtes fonctionnaire, vous avez sûrement un ami, un parent qui ne l'est pas (et puis par les temps qui courent, être fonctionnaire n'est plus vraiment une garantie). Bref, vous avez peur du chômage, comme tout le monde. Qu'est-ce que ça veut dire, une fois passé le filtre sondageo-politique ? Que vous vous insurgez contre les blocages archaïques de la société française, que vous êtes pour la libéralisation des secteurs de l'énergie et des transports, contre le droit de grève, pour un service civique obligatoire de six mois afin d'apprendre aux jeunes le respect de l'ordre et la discipline, le fichage préventif des mineurs délinquants récidivistes à partir de 5 ans et pour l'augmentation du nombre de fonctionnaires de police.

Encore un exemple : il y a quelque chose qui vous inquiète encore plus que le chômage, c'est la perte du pouvoir d'achat. Bien sûr, il n'y a pas vraiment de baisse du pouvoir d'achat, c'est dans votre tête, puisqu'il n'y a pas d'inflation et que les revenus augmentent en permanence grâce à l'action du gouvernement (l'INSEE est formelle). Néanmoins, ça vous inquiète, en tout cas c'est ce que vous déclarez au sondeur (il faut dire que quand on vous demande en substance si vous avez assez d'argent ou si vous supportieriez d'en avoir un peu plus, en général, vous optez pour la deuxième solution). En tout cas, qu'est-ce que ça donne à la sortie, ce truisme bien innocent ? Eh bien... que vous vous insurgez contre les blocages archaïques de la société française, que vous êtes contre le remboursement des soins médicaux, pour la chasse aux faux chômeurs qui profitent indûment des subsides publics, pour la suppression du carcan intolérable des 35 heures, pour la retraite à 92 ans et pour les stages obligatoires non-rémunérés d'insertion dans l'entreprise pour les jeunes lycéens.

D'un autre côté, il n'y a pas que les sondages. En politique aussi, on observe le même phénomène. Par exemple, vous votez pour un politiicen de droite parce qu'il a promis de baisser les impôts, et vous vous apercevez après les élections que vous avez voté pour le TCE que vous aviez voté contre deux ans plus tôt, c'est marrant hein ?

C'est vrai qu'au fond, les élections et les sondages, c'est un peu la même chose. Par exemple, les élections sont gagnées par Sarkozy, qui sitôt sa victoire acquise, va se reposer sur le yacht de son ami Vincent Bolloré, patron de l'institut de sondage CSA. Sa concurrente est Laurence Parisot, de l'institut IFOP, qui est aussi présidente du MEDEF, le célèbre groupuscule altermondialiste qui s'est souvent opposé à Nicolas Sarkozy sur le délicat sujet de la couleur des cravates du chef de l'Etat lors des voyages officiels. Comme disent les anglo-saxons, quand on a un marteau dans la tête, tout vous semble être un clou. D'où l'utilité de toujours répondre les choses les plus absurdes aux sondages.
Tags: opinion
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 14 comments