aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

On ne lit plus assez Kierkegaard

Ouais, parce que dans la société, on joue tous un rôle, si vous voulez, et on choisit généralement un rôle qui convient à notre personnalité, à nos aspirations profondes, à notre expérience de la vie. Par exemple, si vous désirez faire carrière dans la police, on peut parier que l'idée comme quoi il faut un certain ordre, une certaine discipline, une certaine coercition sociale pour maintenir les bonnes gens à l'abri de la canaille, cette idée là, donc, ne vous paraît pas a priori totalement absurde. A l'inverse, les jeunes tentés par la délinquance devineront sans qu'il soit besoin de le leur expliquer que moucharder aux susdits flics est assez mal vu et expose à divers désagréments. Si vous vous engagez dans l'armée ou dans les pompiers, c'est que la perspective de faire un peu d'exercice physique de temps en temps ne vous révulse pas tout à fait. Si vous postulez pour devenir commandant de bord à Air France, il va sans dire qu'une bonne vue, un minimum d'équilibre mental et des habitudes de boisson modérées seront des petits plus appréciés. Ce sont des choses tellement naturelles, tellement évidentes qu'on se donne rarement la peine de le préciser. De la même manière, ce n'est écrit nulle part mais c'est tout de même sous-entendu, si vous êtes rédacteur en chef d'un magazine satirique de gauche, il faut éviter autant que possible de vous pavaner le cigare au bec aux meetings du MEDEF. Si vous êtes rédacteur en chef d'un magazine satirique de gauche, il faut bien vu de ne pas trop soutenir la concurrence libre et non-faussée chère au président Giscard d'Estaing. Certains peuvent parfois mal considérer le rédacteur en chef d'un magazine satirique de gauche lorsqu'il soutient une banque aussi multinationale qu'opaque, opérant depuis un paradis fiscal, aux prises avec un des rares journalistes d'investigations que compte notre pays. Il n'est en tout cas pas totalement indispensable de cracher à la gueule dudit journaliste lorsque celui-ci est mis en difficulté par un harcèlement judiciaire digne du FBI du regretté J. Edgar Hoover. Et puis, ça va sans dire mais ça va mieux en le disant, quand on est rédacteur en chef d'un magazine satirique de gauche, on soutient la liberté d'expression, même - et ajouterai-je surtout - celle des gens qui ne sont pas tout à fait du même avis que vous. Et on ne fout pas à la porte un collaborateur octogénaire parce qu'il a fait un dessin qui ne plaît pas au président de la République.

Enfin, il me semble.

" Dieu sait que mon âme est exempte de férocité et je crois avoir au plus haut point conscience de devoir me justifier devant Dieu ; et pourtant, pourtant je serais prêt, au nom de Dieu, à prendre sur moi la responsabilité de crier "Feu" pour peu que je me sois assuré auparavant avec la rigueur la plus scrupuleuse, la plus minutieuse que les canons des fusils ne seraient braqués sur aucun être humain, sur aucune créature vivante autre que des journalistes. "

(Søren Kierkegaard)
Tags: opinion
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 13 comments