aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Les beaux jours

" Hum... les beaux jours, les jupes qui raccourcissent aux cuisses des filles qui gloussent. Non mais regardez, REGARDEZ toutes ces gamines aux seins rebondis qui ne demandent qu'à se faire courir après ! Peut-on rester de marbre, je vous le demande ? Ah, bon dieu, je me suis soudain senti tellement... tellement VIVANT ! Je me suis senti comme un lion au milieu des gazelles, comme un vrai mâle, enfin quoi, vous pouvez comprendre ça non ?
- Mais voyons monsieur, ça fait vingt ans que je suis juge, à la limite, j'aurais pu comprendre pour le viol. Mais pourquoi l'avez-vous mangée ?
- J'ai jamais vu un lion courir après une gazelle pour la baiser. "
Tags: textes divers
Subscribe

  • La catin en RTF zippé

    J'ai enfin fini de relire tout ça (c'est long ce truc...), et donc maintenant, j'ai mis Morgoth en RTF zippé sur SLC/orange. Par contre, j'ai pas…

  • La catin II - livre IV - Chapitre 15

    Chapitre 15. Et au commencement... « Ah ah, vil faraud ! Bélître ! Bradype ! Monocéphale ! Toi qui te rengorgeais de l’apparat de ta propre…

  • La catin II - livre IV - Chapitre 14

    Chapitre 14. Histoire eschatologique Le jour tomba rapidement, trop au goût de Toudot qui pressa le pas. Bien vite, des grondements sourds se…

  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 23 comments

  • La catin en RTF zippé

    J'ai enfin fini de relire tout ça (c'est long ce truc...), et donc maintenant, j'ai mis Morgoth en RTF zippé sur SLC/orange. Par contre, j'ai pas…

  • La catin II - livre IV - Chapitre 15

    Chapitre 15. Et au commencement... « Ah ah, vil faraud ! Bélître ! Bradype ! Monocéphale ! Toi qui te rengorgeais de l’apparat de ta propre…

  • La catin II - livre IV - Chapitre 14

    Chapitre 14. Histoire eschatologique Le jour tomba rapidement, trop au goût de Toudot qui pressa le pas. Bien vite, des grondements sourds se…