aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

L'expression du génie humain


L'aviation de haute altitude


L'énergie nucléaire


L'avion à réaction


La péniciline


Le radar


La fusée à carburant liquide


L'ordinateur


Toutes ces inventions datent de la seconde guerre mondiale. Au cours de siècles, il est apparu qu'indubitablement, les périodes de guerre étaient des périodes d'innovation, de développement, de mutation. Les opérations militaires créent de nouveaux besoins, de nouvelles technologies, des efforts considérables sont consacrés à la recherche pour une raison simple : c'est une affaire de vie ou de mort pour des nations entières. Le phénomène n'est pas nouveau. Si on parle d'âge du bronze, d'âge du cuivre, d'âge du fer, c'est en référence aux matériaux composant les armes de ces périodes. Les archéologues sont partis du principe relativement juste que les guerriers de naguère utilisaient systématiquement les meilleures technologies à leur disposition pour s'armer.

Mais les guerres ont aussi des conséquences sur les sociétés. Si la démocratie est née à Athènes, c'était parce que les trières qui assuraient la puissance de la cité avaient besoin de nombreux rameurs, et que les propriétaires terriens, qui formaient le corps glorieux des hoplites, ne suffisaient pas à former une flotte conséquente. Il fut donc nécessaire de donner du pouvoir aux pauvres, aux gens du peuple, de les faire citoyens à l'égal des riches, pour qu'ils daignent se battre et faire la gloire de l'Attique. Plus près de nous, quand la génération de 14-18, fauchée par la guerre, s'avéra insuffisante pour faire tourner l'industrie française, on fit appel aux femmes qui s'installèrent dans les bureaux, les ateliers, ce qui modifia profondément la structure d'un monde patriarcal et catholique basé sur la présence de la femme au foyer. En bousculant les sociétés, les guerres les déstabilisent, et elles trouvent souvent dans ce mouvement la force nécessaire pour se régénérer.

A l'inverse, la paix endort, ramollit, sclérose les peuples. Les classes sociales se figent, l'innovation meurt, l'imagination est bannie. La médiocrité partout s'installe. En somme, la guerre est une excellent chose, une hygiène des nations, et il est regrettable qu'on ne la fasse pas plus souvent. Voici pourquoi je militerai désormais pour que soit créé un prix Nobel de la guerre. Il serait remis tous les ans à une personnalité ayant, par son action, favorisé l'émergence de conflits constructifs, ou de technologies militaires propres à occire son prochain. Ainsi distingué, cet honnête homme édifierait les jeunes générations et leur servirait d'exemple d'une existence utilement employée à faire le bien de l'espèce humaine.
Tags: opinion
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 26 comments
Previous
← Ctrl ← Alt
Next
Ctrl → Alt →
Previous
← Ctrl ← Alt
Next
Ctrl → Alt →