aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Pro-actif

" Oulala, mais ça doit te prendre des heures ! " s'offusquent bien des gens quand je leur explique que je fais de la bourse. C'est difficile à expliquer, mais non. Tous les soirs, je reporte les cours de clôture de mes actions dans une feuille excel, j'appuie sur un bouton et ça me calcule le bilan de la journée. Je passe assez rarement des ordres de bourse. Le dernier c'était début juillet. Je ne passe pas ma vie à éplucher des bilans ni à lire des courbes. Et moins j'y passe de temps, mieux ça vaut.

Cette semaine par exemple, a été riche d'événements divers et variés sur les marchés financiers. Tout le monde s'est mis à hurler, à gémir, à implorer Sainte Eulalie de la Génuflexion. Moi, ils se trouve que j'ai été tenu éloigné de ces singeries. Eh bien figurez-vous qu'à mon retour, toute cette agitation s'est soldée sur ma feuille excel par un sobre +3,71%.

Qu'est-ce que j'aurais gagné, je vous le demande, à me prendre le chou avec les autres ? Qu'est-ce que j'aurais gagné à m'exciter, à écouter les analyses d'incompétents patentés, les objurgations des neuneus de boursorama et à passer des ordres d'achat et de vente ? Sûrement, j'aurais bien moins gagné, et j'aurais perdu du temps, des frais de courtage et pas mal de sérénité.

A la bourse, le mieux, c'est souvent de ne rien faire. Il faut se faire une opinion, agir en conséquence et attendre que le marché vous donne raison.

Sinon, toujours dans le domaine financier, une saine lecture :

capital.fr

A savourer avec délectation, surtout si vous avez acheté récemment :

Capital.fr : On a souvent reproché à la Fnaim son excès d'optimisme alors que les premiers signaux de retournement s'annonçaient…
Henry Buzy-Cazaux : Soyons francs. Ces derniers mois, les messages que nous diffusions étaient un peu en décalage par rapport à la réalité. Mais la question était : "jusqu'à quel point peut-on prendre le risque d'alarmer le public, alors que nous ne sommes pas certain de l'avenir ?". Nous nous devions d'être très prudents. Car notre mission consiste aussi à ne pas trahir nos adhérents. Aujourd'hui, la question de la baisse des prix ne se pose même plus. Nous devons donc dire la vérité.


Il nous avoue franchement qu'il a raconté n'importe quoi parce qu'il est payé par les agents immobiliers pour pousser les acheteurs à aller à l'abattoir !
Tags: couilles en or
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 19 comments