aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Beuah

Récemment il est arrivé sur le tapis une de ces polémiquettes qu'aiment bien ces cons de journalistes sur la hausse des prix déguisée. En gros, il s'agit de l'arnaque très originale et particulièrement novatrice qui consiste à ne pas changer le prix, mais à diminuer la quantité de marchandise vendue dans le lot. Exemple : le paquet de petits beurres lu, qui passe de 330 à 300g. Ou alors ce que je vous racontais l'année dernière sur le mars cœur fondant

Enfin, c'est nouveau pour ces abrutis de journalistes qui sortent de leur monde une fois tous les dix ans, mais dans la vraie vie ça existe depuis des millénaires. Les anciens rapportent moult cas de petits malins qui rognaient les pièces d'or pour en récupérer de menues pépites... Tiens, un exemple entre mille : vous allez dans un supermarché. C'est l'été (imaginez), il fait beau, vous avez envie de manger de la glace. Vous allez dans le rayon surgelé et vous achetez un kilo de glace. Ah ben non, vous achetez un LITRE de glace ! La glace, ça se vend au litre, pas au kilo. Ça ne vous a jamais étonné ? Vous voulez savoir pourquoi ?

A priori, vous vous dites naïvement que la glace, c'est essentiellement de l'eau, de la graisse laitière et quelques additifs donnant le goût et la couleur. Donc normalement, un litre de glace, ça doit peser environ un kilo, à une vache près. Prenons la balance. Tiens, c'est bizarre, ça ne pèse que 550g ! C'est quoi cette histoire ? Expérience numéro deux : laissez fondre la crème glacée. Vous obtenez au bout d'un certain temps une crème pas glacée. Mesurez le volume. Oh, mais ça fait que 600 ml ! Que s'est-il passé ? Un mystérieux solvant s'est-il évaporé ? Quel mystère !

Non, ce n'est pas un solvant. Si vous aviez été plus attentif, vous auriez noté la formation de petites bulles lors de la fonte. C'est un gaz qui s'échappait, en l'occurrence, de l'air. Quand vous achetez un litre de glace, vous achetez en fait 600 ml de crème glacée, et 400 ml d'air. Qui vous sont facturés au prix de la glace.

Ce n'est pas un hasard. Ce n'est pas un malencontreux phénomène inhérent à la fabrication des crèmes glacées qui fait s'y emprisonner spontanément des bulles d'air. Ce n'est pas comme dans le pain ou l'emmental, une sympathique bactérie qui fabrique des bulles. C'est fait exprès. C'est des gens très malins qui savent parfaitement comment on fait une glace compacte, mais qui se sont pris le chou pendant des années, qui ont fait des recherches et qui ont finalement déposé des brevets pour protéger leur procédé destiné spécifiquement à mettre de l'air dans les glaces sans que ça se voie ou que la glace ne s'effondre. Croyez-le ou non, mais il existe des gens assez pervers pour avoir passé des années à étudier l'art et la manière de voler des millions de gens de 400 ml de glace par litre acheté !
Tags: belles histoires
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 24 comments