aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Cinq minutes de philosophie

On vit vraiment dans une société d'assistés, de couilles molles et de geignards. C'est effrayant de penser qu'il est devenu quasiment interdit de fumer, de boire, de baiser ou de conduire une voiture sous prétexte que c'est dangereux pour la santé. Et tout ce qui est vaguement autorisé, vous pouvez être sûrs que c'est orné d'un avertissement légal du genre "attention, ce tournevis n'est pas un jouet, sa pointe peut faire très mal si vous vous la fourrez dans l'oeil". C'est effrayant de voir ça, et de se rendre compte qu'il y a soixante ans, on se contrefoutait que fumer tue et que le vin était à consommer avec modération. On s'engueulait. On se battait pour ses acquis sociaux. On faisait la guerre pour son pays. On vivait vraiment, là où nous nous contentons d'exister. Merde, mais c'étaient pas les Spartiates de Leonidas ni les croisés de Du Guesclin, ce n'étaient pas des héros de légende, ils n'étaient en rien supérieurs à nous dans le fond, c'étaient juste de braves gusses comme nous, c'étaient nos putains de grands-parents !

Un exemple : en ce moment, il fait froid. Stupéfaction dans les rédactions ! On s'alarme, on s'arme, on se concerte. Après consultation des autorités scientifiques, il apparaît que ce phénomène, dû à l'inclinaison de l'axe de rotation de la Terre, a déjà été observé par le passé et avait de bonnes chances de connaître une récurrence dans les années qui viennent (les savants appellent ça, dans leur langue imagée, l'hiver).

Ben... ouais, fait froid. On est début janvier, il fait -5. Je sais pas moi, je trouve ça normal. J'irai pas jusqu'à dire que j'apprécie ça, mais bon, c'est comme le fait d'avoir à changer des couches quand on a un bébé, ça fait un peu partie du blot, quoi, faut pas s'plaindre, on sait à quoi on s'engage. On assume. On prend sur soi. Et puis de toute façon - scoop - l'hiver, ça dure pas toute l'année. Prenez le comme vous voudrez, mais je vous prédis que d'ici mars, vers là, y'a des chances que ça se radoucisse. Une intuition, comme ça. Et puis les grands froids, ça a ses bons côtés. On a plus envie de faire du sport. On brûle plus de calories. Ça réduit la pauvreté (par attrition).

Si la vie n'était que miel et parfums de rose, je crois qu'on se ferait rudement chier à se palucher pendant soixante-dix ans sur un petit nuage pastel, vous ne trouvez pas ?
Tags: opinion
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 33 comments
Previous
← Ctrl ← Alt
Next
Ctrl → Alt →
Previous
← Ctrl ← Alt
Next
Ctrl → Alt →