aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

La haine

La haine... La haine sourde et lancinante, le déchirement ardent, interne, cette lave insidieuse dévorant le coeur, le corps, l'âme... Oui, c'est une force puissante qui m'habite, qui me permet de me dresser face aux cieux incléments et de hululer en des langues oubliées les noms de diables dont l'homme a perdu le souvenir ! Ô, Satan, toi aussi fils déchu, banni, rejeté, je te voue cette race perdue, cette planète toute entière mais je t'en conjure, exauce cette ultime requête !

PUTAIN MAIS C'EST PAS POSSIBLE DE TROUVER UN BIC QUI MARCHE DANS CETTE BARAQUE !!!

(je suis de mauvais poil en ce moment, je sais pourquoi)
Tags: bfg-9000
Subscribe

  • La catin en RTF zippé

    J'ai enfin fini de relire tout ça (c'est long ce truc...), et donc maintenant, j'ai mis Morgoth en RTF zippé sur SLC/orange. Par contre, j'ai pas…

  • La catin II - livre IV - Chapitre 15

    Chapitre 15. Et au commencement... « Ah ah, vil faraud ! Bélître ! Bradype ! Monocéphale ! Toi qui te rengorgeais de l’apparat de ta propre…

  • La catin II - livre IV - Chapitre 14

    Chapitre 14. Histoire eschatologique Le jour tomba rapidement, trop au goût de Toudot qui pressa le pas. Bien vite, des grondements sourds se…

  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 20 comments

  • La catin en RTF zippé

    J'ai enfin fini de relire tout ça (c'est long ce truc...), et donc maintenant, j'ai mis Morgoth en RTF zippé sur SLC/orange. Par contre, j'ai pas…

  • La catin II - livre IV - Chapitre 15

    Chapitre 15. Et au commencement... « Ah ah, vil faraud ! Bélître ! Bradype ! Monocéphale ! Toi qui te rengorgeais de l’apparat de ta propre…

  • La catin II - livre IV - Chapitre 14

    Chapitre 14. Histoire eschatologique Le jour tomba rapidement, trop au goût de Toudot qui pressa le pas. Bien vite, des grondements sourds se…