aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Retour au Péloponnèse

Philoctète quittait Sparte pour rejoindre son domaine afin de surveiller ses hilotes (c'était la saison des moissons) lorsque, traversant le pont qui enjambe le fleuve, il avise son ami Algesias, fils d'Amphiboulos, dans une posture singulière, qu'on en juge : penché sur le parapet de pierre au risque de choir, du côté aval, il semblait en proie à la plus vive agitation. Le hélant, Phioctète s'écrie :
" Holà, ami, quelle affaire te préoccupe ! Péan m'en soit témoin, je jure de te venir en aide de tous mes moyens.
- Philoctète, vieux compagnon, ta fidélité à nos serments honore ta maison. Je suis céans victime d'une perte cruelle, en vérité ! Un objet que je chéris a chû dans le Céphyse ! Mes lunettes sans lesquelles je ne puis distinguer l'homme du cheval...
- Voyons, Algesias, tu déraisonnes. Ils s'en faut de quinze siècles au moins que les lunettes n'aient été inventées.
- Oh. "
Et du coup, l'histoire est moins drôle.
Tags: textes divers
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 22 comments