aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

On devrait m'élever une statue

Il n'est pas une civilisation, si prestigieuse soit elle, qui soit parvenue à éradiquer ce fléau. Il n'est pas un royaume, quelle que fut sa gloire, qui aura pu se vanter d'en être exempt, ni aucun peuple si sage qu'il ai trouvé le moyen de l'éviter. Sous les marbres de l'Acropole, devant les temples de Karnak, aux marges du Forum elle était là, présente, sale, terrifiante... Depuis le commencement de l'histoire, la pauvreté existe, se répand, brisant les ambitions et les volontés les mieux trempées, tordant les corps dans les affres de la faim et de la maladie. Si un temps, l'exceptionnelle prospérité Occidentale laissa entrevoir l'éradication de la misère, hélas, ce qui fut jadis est encore aujourd'hui, et sur les trottoirs de nos villes, ils sont de plus nombreux à tendre la sébile, plus nombreux encore à vivre d'expédients, de tâches qui ne nourrissent pas leur homme, de rapines honteuses et de petits trafics. La pauvreté est elle donc, à l'instar de la vieillesse ou de la mort, consubstantielle à la nature humaine ? Sommes nous condamnés à la subir éternellement ? N'y a t il aucune solution ? Sans se laisser intimider par la difficulté de la tâche, ni par le nombre d'illustres personnages qui ont échoué dans l'entreprise, je me suis penché sur la question, et je crois pouvoir annoncer que j'ai découvert la solution :



Le Creative Aurvana X Fi.


Outre ses qualités auditives intrinsèques, ce casque est équipé d'une technologie d'élimination active des bruits par émission d'un son en opposition de phase. Il suffit d'appuyer sur un bouton, et le bruit ambiant, sinon disparaît, en tout cas est suffisamment atténué pour que l'on puisse tranquillement écouter Bach, Beethoven ou Lindsay Lohan dans le RER sans avoir à subir les bruits parasites. Adieu donc, crissements de freins mal entretenus, chuintement de portières, vacarmes climatisés et autres annonces de stations. Adieu aussi, Roger-44-ans-sans-emploi-je-suis-dans-la-galère-je-suis-dans-la-misère, adieu Radoslav, singulier virtuose des tubes inoubliables du folklore Français massacrés en play-back sur ton accordéon troué, adieu à toi, madame s'ilvousplait de la station Auber, avec tes yeux de chien battu et tes prévisibles éruptions de mauvaise humeur, adieu donc, buralistes itinérants, gitanes Roumaines agenouillées qui ont quatre enfants à manger, jeunes puants à chiens malodorants, marionnettistes de rame, poètes wagonniers et autres casse-couilles de toutes sortes qui en onze ans n'avez toujours pas appris que ça sert à rien de venir me briser les burnes.

Dois-je postuler pour le prix Nobel de la paix, ou bien ma gloire s'en passera-t-elle aisément pour avoir fait ainsi progresser l'humanité ? Je m'interroge.
Tags: vie pratique
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 50 comments