aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Les gonades à fragmentation

Vous avez peut-être suivi la polémiquette concernant "les ondes". On en a même fait un Grenelle, c'est dire si c'est important. "Les ondes" nuisent à votre santé, elles sont partout, invisible, inodores, elles se glissent dans les moindres interstices, traversent les murs, jaillissent à plein bouillon du plus innocent grille-pain, et c'est à cause d'elles qu'on va attraper le cancer de la tête et le sida du fond de l'oeil. "Les ondes", elles viennent des antennes-relais, des téléphones portables, probablement aussi des satellites, mais un nouvel ennemi insidieux est apparu : le wi-fi ! Quoi, maintenant, chaque ordinateur veut se connecter au réseau ? Quelle horreur ! Mais de mon temps, ça n'existait pas tout ça et on vivait très bien sans.

Il faut interdire le wi-fi. D'ailleurs, il y a déjà des malades des ondes. Leurs souffrances sont indicibles, qu'on en juge : maux de tête, faiblesse chronique, fatigue, irritabilité, troubles du sommeil et de la concentration... Et tous jurent, main sur le coeur, qu'avant qu'ils n'inventent toutes ces diableries, ces salauds d'ingénieurs eud'la ville, probablement socialistes et sodomites, avant qu'ils n'inventent les téléphones qui se portent et les ordinateurs à micro-ondes, ils se portaient tous bien mieux, c'est la preuve ! Oui, c'est la preuve qu'il y a quinze ans, ils étaient tous quinze ans plus jeunes... Les symptomes que je viens d'énumérer, ceux de la "maladie des ondes", sont bien connus depuis longtemps du corps médical, on appelle ça le malaise vagual. De manière moins polie : syndrome du vieux casse-couilles. On avait jadis expérimenté avec succès la battothérapie du professeur Tagueule qui donnait d'assez bons résultats. Il y a une chose étonnante avec ce syndrome des ondes, c'est que quand, à l'insu des emmerdeurs professionnels qui se plaignent, on coupe l'antenne-relai incriminée, les symptomes ne disparaissent pas. Le phénomène a été observé à plusieurs reprises, c'est assez singulier.

Bref, "pour protéger nos enfants", on vient de leur interdire le portable à l'école. D'aucuns me diront "Un enfant n'a pas besoin d'un portable de toute façon." Ce à quoi je répondrai "Et qu'est-ce que t'en sais, vieux con ?" Après tout, qu'est-ce qu'on en sait ? A-t-on pensé aux enfants de parents séparés qui voudraient garder le contact avec "l'autre parent" ? Ou plus simplement, aux parents qui veulent pouvoir joindre leur marmaille, y compris en journée ? A-t-on songé à la sécurité qu'apportent ces téléphones pour prévenir les cas d'enlèvements ? Et peut-être que tout simplement, les gosses ont envie de discuter avec leurs copains, ce qui me semble bien légitime. Tous ne sont pas forcément dans la même école. Des fois, on déménage et on veut garder le contact. Des fois, on a des cousins dans d'autres villes, dans d'autres pays, allez savoir. Certains enfants ont besoin de communiquer avec leurs semblables, et c'est tant mieux pour eux, pourquoi le leur interdire ? Ah oui, au nom du "principe de précaution". Parce qu'on ne les entendra pas protester, vu que tout le monde s'en fout, et qu'ils ne votent pas.

Notez, j'ai pas d'enfants et j'ai peu de chances d'en redevenir un dans les années qui viennent. C'est juste qu'ils m'emmerdent, tous ces empêcheurs de vivre en rond. Faut pas ci, faut pas là, faut pas parce que ça pourrait... Ils sont partout, à s'occuper de ce qui ne les regarde pas, parce qu'ils n'ont que ça à faire pour occuper leurs vies. Vous avez sans doute raté la dernière campagne de la sécurité routière, avec "Robert, sa passion c'est le football, il a pu suivre le championnat parce qu'il n'est pas mort sur les routes grâce au président Sarkozy". Est-ce que vous pouvez imaginer plus putassier que de faire campagne sur des gens qui ne sont statistiquement pas morts ? Et le plus consternant, c'est d'entendre ces associations se plaindre, à chaque fois qu'on elur résiste, du "lobby" de ceci-cela, des industriels maléfiques, avides et souvent juifs qui oeuvrent dans l'ombre... Lobbys dont ont peut légitimement douter de l'existence, ou en tout cas de la toute-puissance. Où était-il, le lobby des CFC dont l'industrie a disparu un beau jour sans laisser d'adresse ? Vous l'avez entendu récemment, le lobby des pétroliers ? Et le très improbable "lobby de la vitesse" qui empêche les honnêtes gens de limiter la vitesse à 20 km/h en ville et 40 sur autoroute, vous pouvez me dire où il siège ? Les seuls lobbys que je vois, ce sont ceux des excités de tous poils qui feraient bien de repeindre leur façade, de compter les étoiles ou d'apprendre la langue qui fait se fait aimer par les langues et de nous foutre la paix.

NB : Bien sûr, depuis trente ans qu'on s'excite sur le sujet, aucune étude scientifique n'a jamais permis de donner le moindre indice comme quoi les ondes électromagnétiques pouvaient avoir le moindre effet sur la santé humaine ou animale. Ça va sans dire puisque "le lobby des ondes" nous cache tout, etc...
Tags: bfg-9000
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 80 comments
Previous
← Ctrl ← Alt
Next
Ctrl → Alt →
Previous
← Ctrl ← Alt
Next
Ctrl → Alt →