aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Une journée ordinaire sur Gogovox

Commençons par un posteur que nous connaissons bien, l'ami Krokodilo, vient nous faire son post quotidien sur le plus grand scandale du monde : ce qu'il appelle "l'imposition" de l'anglais dans les écoles. Le principe est simple : on prend un fait sans intérêt qui a sans doute été le prétexte à une brève dans la gazette de Saint-Martin les Burettes (ici, un obscur groupuscule émet un rapport dans lequel mister K lit un aveu de ce que tout le monde sait depuis des lustres mais dont il est le seul à s'offusquer). Ensuite, on rameute les dix habituels pékins pour se faire applaudir. Je n'en dis pas plus, vous connaissez tout ça aussi bien que moi.

Guère plus original, Maldoror est l'un des innombrables contributeurs - ou pseudos de contributeurs - qui nous font le plaisir sans cesse renouvelé de maintenir bien vivace les nobles traditions conspirationnistes. Aujourd'hui, le nouvel ordre mondial. La partie la plus amusante est une vidéo où un prétendu club néo-conservateur brûle en effigie un bébé aux pieds d'une statue géante de hibou, dans une forêt sombre, la nuit... Bouh...

Dans la catégorie "complotiste occasionnel", nous avons Alis (woo hoo) qui vient poster contre le vaccin de la grippe du cochon mexicain. Il est particulièrement virulent. Pas le virus, le contributeur. Il paraît que les adjuvants à la graisse de requin donnent la sclérose du poulet aux chats, ou un truc du genre, comme l'a démontré le professeur Tetsuo Kokoronotabemas de l'Université Alternative de Pas Très Loin de Tokyo. Pour autant que des études l'aient démontré, cependant, c'est dangereux avec des taux de prévalence de l'ordre d'un cas sur un million, ce qui, statistiquement, signifie zéro. Il y a pourtant bien d'autres bonnes raisons de ne pas se faire vacciner (par exemple : pour faire chier Sarkozy), pourquoi aller inventer un complot des industriels pharmaceutiques ?

Ratant de peu la plus haute marche du podium, le très amusant Emile Mourey vient nous parler du complot bibractique. Vous ne savez pas ce que c'est que cette considérable affaire ? Je vous en touche deux mots : quelque part en Bourgogne se trouve le mont Beuvrais. Depuis des années, on y mène des fouilles archéologiques d'importance, car il s'agit du site d'un oppidum gaulois. Les scientifiques ont dégagé un large consensus pour considérer qu'il s'agit de la légendaire ville de Bibracte, riche forteresse du peuple éduen, cité par Strabon et Jules César, quand même. Emile Mourey est d'un autre avis. Il estime, avec sans doute quelque argument, que c'est une erreur, que c'est en vain que l'on dépense l'argent du contribuable sur le site du mont Beuvrais (dont il reconnaît lui-même qu'il s'agit pourtant d'un site archéologique d'un grand intérêt, qu'il pense être l'oppidum de Gorgobina). Bibracte et les Eduens étant mort depuis vingt siècles, on pourrait légitimement penser que la question est de peu d'intérêt, et que le nom que l'on donne au site est un détail assez secondaire. Pourtant, il semble que ce monsieur Mourey - qui ne jouit soit dit en passant d'aucun titre universitaire lui donnant compétence en matière archéologique - harcèle littéralement les autorités, jusqu'aux plus hautes, et ce depuis des décennies avec une obstination quasi-massonnique, tout ça pour une question, je le répète, sans le moindre intérêt. Comme c'est un monsieur d'un certain âge, il accuse Wikipedia (dont il semble avoir une conception très folklorique) de tous les maux. C'est tellement facile...

Mais le champion du jour, c'est bien Morice, habitué de l'épreuve ! Ecoutez son histoire, c'est tordant : Durant la seconde guerre du golfe, un type qui avait dans les 30-35 ans était, selon toute vraisemblance, un gratte-papier de second ordre dans l'armée US. D'origine allemande, petit-fils d'un ancien combattant de 40, militaire lui-même, il aimait logiquement les armes, l'histoire, et il avait peut-être lui-même un peu des sympathies d'extrême-droite, ce qui est son droit car je vous le rappelle, les USA sont un pays libre où on ne punit pas un homme pour ses opinions politiques. Toujours est-il qu'il collectionnait diverses babioles remontant à la guerre de 40, dont des décorations, uniformes et emblèmes de l'époque, nécessairement nazis. Dans son activité guerrière, il a sans doute dû contribuer à désigner des cibles pour des bombardements. Il est difficile de deviner ce qu'il a fait précisément, mais on se doute que vu son âge, il n'a eu que des responsabilités très mineures dans les opérations militaires. Il n'en faut pas plus pour que Morice le désigne comme criminel de guerre, à l'égard d'un Eichmann. Bref, après la guerre, il a été embauché par une ONG américaine pour faire le recensement des dégâts en Irak. Ce qui à moi me semble logique : pour évaluer les dégâts d'une arme, savoir d'où ils proviennent, ce genre de choses, il vaut mieux s'adresser à un technicien compétent plutôt qu'à un baba-cool avec des fleurs dans les cheveux. Il a continué son travail pour l'ONG (sans doute a-t-il donné satisfaction) jusqu'aux récents événements de Gaza, où grâce à son travail, l'ONG dont nous parlons a pu dénoncer l'emploi par l'armée Israélienne d'armes interdites par la convention de Genève. Néanmoins, ses supposées amitiés néo-nazies (des preuves, Morice, des preuves...) furent un bon prétexte que les Israélien utilisèrent pour discréditer le rapport de ladite ONG. Morice, l'anti-américain primaire, qui fait le boulot du Mossad, bien ouèj, le vieux.

Bref, si vous vous sentez à la hauteur de ces phénix de la pensée, contributationnez !

Tags: bfg-9000
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 34 comments