aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Hilliade

Ilion, Ô, Ilion... Antique, perdue, légendaire cité... Tant de poètes, naguère, pleurèrent tes murailles glorieuses, abattues par Agamennon. Toi qui vis s'achever le destin d'Achille et de Patrocle, de Priam, d'Hector...

Muse, dis le courroux du Péléide Achille,
Fatal courroux, qui fit aux Grecs des maux par mille
plongea chez Pluton maints esprits vigoureux
héros, proie aux chiens, aux oiseaux tous entre eux,
l'ordonnant), dès les débats qu'Atride,
Roi des rois, eut avec le divin Péléide...


Hein ? Ah non, on parle d'Hillion, 22120, Côted'Armor. Au temps pour moi, je la refais.

Muse, dis le courroux du Péléide Aspille,
Fatal courroux, qui fit aux rantistes des maux par mille
plongea chez Masson maints esprits espéranteux
héros, proie aux chiens, aux oiseaux tous entre eux,
l'ordonnant, dès les débats qu'Esperantulide,
Roi des rois, eut avec le divin Péléide...


Ouais, ça le fait moins déjà.

Cette année, c'est à Hillion, puissante métropole du pays Breton, qu'aura lieu ce considérable rendez-vous, égal de Davos et du G7, à savoir, le congrès annuel de SAT-Amikaro. Oui, mais c'est quoi, au juste Hillion ?

Eh bien en fait, c'est ça :


Hillion, riche d'histoire et de culture, car c'est ici, en particulier, qu'est née la femme du marchand de couleurs de Van Gogh. Oui, c'est cette considérable cité de près de quatre millions mille d'habitants qui recevra tantôt la visite des hordes de délégués espérantistes venus de tous les coins du globe. Ici, une vue du Centre de Congrès Espace Palante :


Par prudence, plusieurs bâtiments annexes ont été réservés par l'organisation au cas où il se trouverait insuffisant pour contenir la traditionnelle marée humaine qui accompagne les congrès de SAT-Amikaro.

Oui, mais me demanderez-vous, haletants d'impatience, "Comment se rendre à Hillion ?" Eh bien, c'est simple :

"Si vous venez de l’ouest vous pouvez sortir de la 4-voies ( N 12 ) à « La Baie » (suivre la direction Yffiniac puis Hillion ou à la sortie suivante « St-René » (suivre d’abord la direction Pléneuf-Val-André mais attention au panneau il faudra tourner à gauche vers Hillion)"

Surtout, hein, n'oubliez pas de tourner à gauche, vous manqueriez le périphérique extérieur d'Hillion et vous risqueriez de retourner à l'aéroport international Hillion-Europe ou de tourner sans fin sur les autoroutes interminables des tentaculaires faubourgs d'Hillion.


Highway 501, Hillion

Plus de renseignements sur le site de SAT-Amikaro.
Tags: espéranto
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 39 comments