aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Arrêtez les rotatives

[Scandale : il fait froid en hiver]


Nous sommes le 12 février. Nous sommes techniquement au cœur de ce qu'il est traditionnellement convenu d'appeler l'hiver. Comme tous les ans depuis que Hrumf le Borgne a inventé la météorologie dans la vallée de la Dordogne en 25 148 avant Jesus-Christ, il fait froid en France. C'est dû au fait que l'axe de rotation de la Terre est incliné de 23° par rapport à la perpendiculaire de l'orbite de notre planète autour du Soleil. Il en résulte que dans les régions éloignées de l'équateur (la France étant à cheval sur le 45° parallèle), la durée du jour varie assez considérablement au cours de l'année. Actuellement, le jour est bref, l'ensoleillement est minimal, et par voie de conséquence, les températures sont plus fraîches. Ce phénomène est toutefois cyclique, et on peut donc prédire avec une belle assurance que d'ici six mois, les températures dépassant les 30° à l'ombre seront fréquentes.

Ce phénomène est maintenant bien documenté, a fait l'objet de nombreuses et exhaustives publications, et a même connu un regain d'intérêt depuis que tout sujet de recherche contenant le mot "climat" se voit accorder des millions de dollars de subsides gouvernementaux. D'où mon interrogation : mais comment ça se fait que les journalistes s'en étonnent ? J'ai lu en passant devant un buraliste la manchette d'un journal qui titrait "troisième vague de froid, les Français en ont marre !". Le matin même, sortant de chez moi, j'avais pourtant eu la réflexion inverse, à savoir que certes il avait neigeouillé dans la nuit, mais l'air était doux pour la saison, et pour tout dire agréable.

Ah, touchante naïveté du journaliste qui tel un petit enfant, découvre le monde avec de grands yeux effarés, pointant du doigt ceci, désignant cela, et s'exclamant "hiver", "censure", "Europe", "garde à vue", "spéculation"...

Tenez, encore un exemple, la une de Libé portait hier cette forte interrogation : "Pourquoi l'Europe est nulle ?" Des éléments de réponse peuvent néanmoins se trouver sous la plume éclairée de son ancien rédacteur en chef, Serge July. L'Europe est nulle en partie à cause de Libération. Ça ne date pas d'hier, on l'avait dit lors du raffarindum, mais comme on était des nationaux-populistes cacas de la tête, on ne nous avait pas crus.
Tags: bfg-9000
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 14 comments