aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Oui, mais que deviennent, au juste ?


" Horreur, mais qui êtes vous ?
- Silence, chien, tu vas enfin payer pour tes crimes.
- Quoi ? Mais vous devez vous tromper, je n'ai pas d'ennemis, je suis un homme tranquille.
- Tu n'es pas François Feldman, le chanteur ?
- Euh... si.
- Alors, prépare-toi à subir ton châtiment. Inutile de supplier, meurs au moins comme un homme.
- Mais qui êtes-vous à la fin, qu'est-ce que vous me reprochez ?
- Ce que nous te reprochons ? Sache, impur, que depuis douze siècles, nous autres, Chevaliers de la Croix Cruciforme, veillons sur la richesse de la rime. Certains font rimer "amour" avec "toujours", d'autres font rimer "death" avec "last breath" (ça c'est plutôt les métalleux), mais jusqu'à présent, nul n'avait osé braver la Sainte Colère de notre Ordre en faisant rimer "romantique" avec "Rome antique".
- Ach, dumkopf ! Je suis découvert ! Mais vous ne m'aurez pas vivant !
- Malédiction, il a un détonnateur thermal !
- Oui, et je reviendrai, et ma vengeance sera terrible ! L'Ordre Noir règnera à nouveau et je ferai rimer "Grand Meaulnes" avec "môme" si que je veux encore ! "


Quels terribles secrets recèlent encore les sombres souterrains de Vienne ? Vous le saurez la semaine prochaine dans un nouvel épisode de "La revanche du fils maudit"
Tags: billevesées
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 19 comments