aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Les derniers jours d'Atlantis


Il y avait voici quelques années (quelques longues années d'ailleurs) un magazine sur France 3 qui s'appelait Pégase, et qui était à l'aviation ce que Thalassa est à la mer. Des fois, Pégase proposait des reportages sur l'espace, et je me souviens en particulier d'un reportage sur les navettes qui annonçait "le début de la fin de la saga des shuttles".

Eh bien, nous y sommes. Actuellement vole au-dessus de nos têtes la mission STS-132, avant-avant-dernier vol du programme des navettes spatiales, et en principe, dernier vol de la navette Atlantis. Cette mission présente pour originalité de lancer un module russe dans une navette américaine.

Atlantis, immatriculée OV-104, fut le quatrième des cinq orbiters opérationnels construits, avec un premier vol en 1985. Elle aura accompli 32 des 134 vols orbitaux du programme, uniquement surpassée en cela par Discovery et ses 39 missions. Atlantis aura connu son heure de gloire du temps de la station MIR, dont elle était l'autobus attitré : elle a effectué 7 des 9 arrimages de navettes américaines. Au final, elle détiendra aussi le record du nombre d'arrimages à une station spatiale, avec 18 si l'on ajoute 10 concernant l'ISS.

Atlantis a beaucoup travaillé pour la Défense américaine, du temps où les navettes intéressaient encore les militaires, mais a aussi lancé quelques instruments scientifiques importants, les sondes Magellan vers Venus et Galileo en 1989, et le télescope Compton (qui observe dans les rayons gamma) en 1991.

Et pour la petite histoire, c'est aussi Atlantis qui était détruite au début d'Armageddon.

Tags: science
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 11 comments