aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

La vie du raï

Il y a quinze ans jour pour jour l'idole de toute la jeunesse algérienne, l'espoir d'un peuple déchiré par la violence, celui qu'on surnommait "le poète maudit d'Oran". En ce jour de juillet écrasé de soleil, il a succombé comme tant d'autres, exécuté au sortir d'une répétition. Trois coups de feu ont claqué, trois ont foudroyé le chantre de la liberté, de l'amour et de la fête. Sans doute s'était-il fait bien des ennemis, sans doute sa popularité, ses prises de position sans concession ont-elles fait de l'ombre au pouvoir en place. Sans doute aussi, son mode de vie extravagant lui a-t-il attiré la haine des islamistes du GIA, ainsi peut-être que sa conversion aux cultes impies vieux comme le temps des idoles difformes qui gisent à demi ensevelis dans les sables du désert, n'ayant pour visiteurs que le vent, et lui murmurant la mélopée insane d'insodables cauchemars se mêlant à la grotesque sarabande de créatures hideuses drapées dans les rayons blafards d'une lune gibbeuse.

Toujours est-il que nous ne t'avons pas oublié, Cheb Niggurath.
Tags: billevesées
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 10 comments