aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Le saviez-vous ?


En français, la négation est marquée par l'adverbe "NE". Vérifiez dans un dictionnaire, vous verrez comment trop j'ai raison, parceque j'ai bon en grammaire. Par exemple, classiquement :

Affirmatif : Je mange.
Négatif : Je ne mange.

La phrase négative, qui nous semble parfaitement saugrenue, est pourtant grammaticalement correcte. De fait, cette forme négative est tombée en désuétude, de nos jours, on dirait plutôt :

Négatif : Je ne mange pas.

D'où vient ce "pas" ? Eh bien il y a une inclination humaine bien connue, que d'aucuns appellent "snobisme", qui consiste à tenter de se distinguer de la masse quand on estime être la classe dominante. Au moyen-âge, des gens éduqués et bien intentionnés, et qui n'avaient pas encore le passe-temps de prétendre construire l'Europe, se sont rendus compte que le "ne" s'entendait difficilement. Ils ont donc décidé de créer artificiellement l'usage précieux que voilà : après le "ne" et le verbe, on ajoute un petit adverbe en relation avec le verbe (*), qui renforce la négation. Par exemple :

Je ne vois goutte
Je ne mange mie
Je ne couds point
Je n'imprime pixel
etc...

Et donc logiquement :

Je ne marche pas (je ne fais pas un pas)

Tout ça était très joli, mais bien vite, apparut une autre inclination naturelle de l'être humain : l'envie irrépressible qu'a la canaille d'adopter les usage de ses maîtres. Sauf que la nouvelle négation était complexe : pour chaque verbe, il fallait apprendre un adverbe dédié, et la plupart des gens n'en avaient pas le temps (il fallait gagner sa croûte) ni les facultés mentales disponibles (occupées à résoudre la difficile question existentielle : comment nourrir les gosses demain). D'où l'adoption rapide de quelques adverbes, puis d'un seul : pas. Il y a longtemps qu'on a oublié d'où vient ce pas. Encore mieux, le "ne" disparaît du langage commun, et cet appendice artificiel devient peu à peu le seul signe de la négation.

Moyennant quoi, je me doute que ça ne vous intéresse, donc je ne continue.


(*) ce qui est un pléonasme
Tags: vie pratique
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 7 comments