aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Hellraiser



Comme vous le savez tous, je souffre d'un grave problème : une pompe bruyante en raison d'un mauvais choix de réservoir. J'ai donc décidé de changer de réservoir, ce qui signifie carrément refaire tout mon système de watercooling. Il advient que je ne peux pas suspendre ma pompe (car il n'y a aucun support apte à la retenir, vu que j'ai fait des trous dans le dessus du boîtier) ni l'immerger (la D5 ne le supporte pas). Du coup, j'ai décidé de la faire taire une bonne fois pour toute en lui construisant un caisson d'isolation phonique.

Oui mais attention : un bien !

Du coup, il me fallait du matériel, à savoir :


Huit équerres métalliques servant à renforcer les valises, quatre petites pinces, un tube de cyanolite, deux minuscules gonds, une certaine surface de velcro adhésif, et surtout, dessous, une plaque de PVC expansé de 2mm d'épaisseur.


Et puis aussi un nouveau top de pompe, deux connecteurs coudés rotatifs 10/13, du revêtement phonique Sonotex© (c'est fou ce que ça ressemble à la mousse qu'ils mettent pour emballer les cartes mères), 1m de Toumou© (ça ressemble assez à de la mousse de caoutchouc débitée en 20x10mm), et tant que j'étais au BHV, j'ai acheté une tite boîte à vis et des disques à découper.


Ah, et aussi 1mx15cm de sticker noir mat. C'est pas du matériel de casemodder, j'en ai trouvé nulle part sur les sites habituels. Mais les jackys de toutes obédiences se serrent les coudes, j'ai commandé ça chez Hexis, chez mes frères kékés de bagnoles. J'ai hésité avec le motif "carbone", mais c'était carrément too much.


Je découpe six petits quarts de cercles dans le velcro (côté pile et face collés).


Je colle ça sur six des équerres, deux autres restant nues.


Je déscratche les six petits morceaux non-collés.


Je dessine ensuite sur le PVC six rectangles, quatre de 90x100 et deux de 100x100 (qui donc, sont des carrés).


Je les découpe. Le PVC expansé se travaille plus ou moins comme le carton fort, c'est à dire à l'emboutisseuse de 50t au laser à la foreuse à la dremel au cutter. Il faut faire un peu attention quand on fait les arrondis, mais pour les lignes droites, ça va tout seul. Notez que j'utilise pour la découpe un chanplan de forbâti à écaroussir, afin de ne pas abîmer la table qui est dessous. C'est la surface très joliment décorée qui se trouve dessous et ressemble un peu à un vieux bout de meuble Ikea tout moisi que je sais pas quoi en foutre.


Je monte les embouts sur le top de pompe pour faire le gabarit sur un des rectangles, qui sera le bas de la boîte.


D'ailleurs, je note quel morceau va où, on est parfois un peu distrait.


J'ai découpé une large encoche dans la partie destinée à être en haut, et une autre dans le carré arrière. J'adoucis les bords à la lime, pour une meilleure adhérence du sticker. J'utilise ensuite chaque pan de PVC (ici l'arrière) comme gabarit pour la découpe du morceau de sticker (à gauche). Notez que j'en laisse su les bords, et que je fais des petites encoches bizarres aux quatre coins ; c'est exprès pour que ça ne fasse pas trop bourrelet quand deux morceaux de sticker se recouvrent.



Résultat : voici la partie arrière de ma boîte. Ça fait vaguement pro, hein ?


Après un petit moment, les autres pans sont recouverts. Y'a pas à dire, c'est bô.


A l'arrière, notez que le sticker déborde vers l'intérieur sur 5mm environ, pour garder un aspect clean aux bords. Les deux parties arrondies son découpées en étoile, c'est super facile et très joli. J'ai dégagé l'excédent sur les coins, ne laissant qu'environ 1mm de sticker qui déborde, car c'est là que je vais coller les équerres en métal. Et je ne suis pas con au point de coller sur de l'adhésif.


Voilà. Le haut et le bas sont assemblés aux équerres. J'ai aussi collé les petits gonds sur la face frontale de la base. J'ai usé pour ça de la colle cyanolite. Partant du principe qu'un tube de cyanolite ouvert est un tube de cyanolite foutu, toute la partie "collage" doit se faire d'une seule traite.


Les gonds sont un peu durs à la manoeuvre, et la faible surface collée ne m'inspire pas confiance, aussi doublè-je le tout d'un adhésif Pattex argenté particulièrement coriace. Ça risque pas de bouger.


Maintenant, passons à l'isolation phonique, objet de tout ce bricolage : je découpe un rectange à la taille de la partie supérieure, que j'écrête progressivement aux ciseaux pour lui donner une épaisseur d'environ 1 cm. Je colle le tout avec de l'adhésif double-face (j'ai essayé la cyanolite, ça ne colle absolument pas la mousse). Notez que j'ai fait une encoche dans la mousse le long de l'entaille.


Sur la partie inférieure, j'assemble une sorte de T en Toumou. C'est là-dessus que reposera la pompe une fois montée sur son top. Enfin, si tout va bien.


Montage en cours. J'ai mis le panneau avant, la mousse sur les côtés, notez comme les pinces tiennent les équerres de la partie droite, que je viens de coller. J'ai aussi découpé les bords de la mousse anti-bruit, pour pouvoir coller sur le PVC, et j'ai désépaissi les bords de cette fameuse mousse afin de faire une sorte de chanfrein, sinon il faut comprimer la mousse pour joindre deux pans de boîte, et c'est chiant.


Bon ben... c'est fini ! J'ai mis de la mousse partout, et les velcros mâles sont bien en face des velcros femelles (collés à la cyanolite). Le panneau arrière, par où j'insèrerai la pompe, est entièrement détachable : quatre velcros. La partie avant n'en a que deux, elle s'ouvre pour que je puisse régler le variomètre de la pompe.


La chose vue de derrière...


La chose vue de devant...


La chose vue de dessous. J'ai collé deux papattes en Toumou. Putain, si ça vibre encore, je sais pas ce qu'il faut que je fasse.


Essai de mise en situation dans le boîtier. C'est le truc noir entre les disques et l'alim.


En fermant la vitre, ça devient carrément élégant, genre Monolithe.

Et là, c'est le drame. Fin de la soirée, il est quoi genre minuit, fourbu et grisé par les vapeurs cyanoacryleuses, je me dis "tiens, et si je regardais si le cul de pompe rentre bien comme il faut". Ben non. Il rentre pas. Il est bloqué par les équerres en métal, il manque 3mm de chaque côté. Hein que c'est con ? Du coup, me voici obligé de rogner le centre de ces saloperies d'équerres à la Proxxon. Fuuuuuuuu...
Tags: hard gonzo
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 15 comments