aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Métalleux


C'est laid.

D'où l'idée de revêtir ces disgracieux objets d'une jolie boîte toute noire mate. Ayant un peu fait le tour du PVC expansé, j'ai décidé de prendre mon courage à deux mains et ma proxxon dans l'autre et de me le faire en métal ! Mais attention, à saut technologique, saut conceptologique. Donc, je passe carrément à la CAO.


Notez que j'ai opté pour une difficulté : les trous hexagonaux, avec octogones réguliers ! Une forme régulière qui ne tolère donc pas la médiocrité, car ça se verra tout de suite. Je me suis donc refait un système d'équations pour savoir comment faire un octogone régulier, puis j'ai acheté le matos au BHV.


Donc, un set Facom comprenant un réglet de 20, une pointe à tracer et un pointeau (ouais, maintenant, j'ai un pointeau !), une bombe de peinture pour scooters, de la cyanolite liquide et pas cette merde en gel, et une plaque de bon acier français de 500x500x0,6.


L'objet se compose de deux plaques de 60x300, une de 147x300 et une frontale de 60x147 (ici, tracé sur la plaque supérieure).


Phase de drémélage. J'utilise les gros disques que j'ai acheté le mois dernier, et qui sont bien mieux. C'est long, très long, en fait je découpe en plusieurs séances, mais je finis par tout découper et percer comme je veux.


Peinturage. J'ai décidé de peinturer les deux côtés, bien que la face interne soit invisible. C'est parce que je n'ai jamais peint à la bombe, alors je veux me faire la main. Les petits scotch sont pour laisser des zones non-peintes histoire que la cyano puisse adhérer.


Bon, ça a l'air propre. Retournons et appliquons maintenant la couche visible. Notez que j'ai laissé des scotch sur l'autre face, histoire de pouvoir retourner les plaques sans avoir à toucher la peinture avec les doigts.


Y'a plus qu'à laisser sécher.


Boudinage. J'ai commandé du boudin en caoutchouc pour faire les rebords de ma boîte. C'est assez fastidieux, il a fallu découper 2x8 petits bouts et couper 2 biseaux à chacun, avant de les assembler. Pour les pans verticaux, c'est plus simple, sauf qu'il faut faire aussi une sorte de chanfrein pour que les deux boudins ne se rentrent pas l'un dans l'autre à la base. Tout ça au cutter. Ça tient avec un fil de cyanolite.


C'est beau. Vous pourrez sillonner l'univers des Pleïades jusqu'à Antares, vous ne trouverez rien qui soit moitié aussi beau.

Mais bientôt, ça sublimera l'entéléchie du divin.
Tags: hard gonzo
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 12 comments